Actualités

Le potager Maillard trace son sillon

  • Publié le 17/05/2013 à 13:08
  • Par Patrick MENEYROL


Après plusieurs mois de travaux, le potager de la cité Maillard est sur le point de démarrer ses premières cultures. Il était inauguré ce midi par Philippe Nauche, entouré des habitants et de tous les représentants des organismes qui ont participé au projet.

Une fois n'est pas coutume, le ciel était d'un bleu limpide à la mi-journée. Un temps propice pour une inauguration, qui plus est celle d'un jardin. Il y avait d'ailleurs beaucoup de monde pour découvrir le résultat de cette opération qualifiée "d'exemplaire" par le député-maire, d'une part "par sa finalité qui est de faire en sorte que les gens partagent et échangent en partant du principe que nos différences nous enrichissent plutôt que nous divisent" mais aussi par "la collaboration qui s'est mise en place autour de ce projet entre Brive Habitat, commanditaire, l'ESAT de Malemort (établissement et service d'aide par le travail) et le lycée agricole de Brive Voutezac".

C'est en effet en étroite collaboration que tout le monde a travaillé. L'ESAT en tant que paysagiste et chef de projet, qui s'est donc chargé de tout ce qui était terrassement, pose des piquets et des clôtures, plantation des arbustes et construction des poubelles et des cabanes de jardin. Le lycée agricole de Brive Voutezac se chargeant, pour sa part, de la préparation de la terre, des semences diverses comme celle de la prairie fleurie ainsi que de la préparation du kit remis aux futurs jardiniers, à savoir une barquette avec différents légumes à planter (tomates, courgettes, aubergines, salades, etc...).

Au final, une trentaine de parcelles-jardins, avec cabane et récupérateur de pluie, sont ainsi à la disposition des habitants volontaires autour d'un espace central et commun avec bancs et pommiers. Plus d'une vingtaine se sont déjà manifestés pour devenir locataires de leur petit potager. Une prochaine réunion va fixer, dans les jours qui viennent, le prix de cette location. Il devrait se situer entre 5 et 8 euros mensuels, mais normalement plus prêt de 5 que de 8.