Actualités

Courir à Brive même sous la pluie

  • Publié le 24/05/2013 à 20:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE


C'est Abel Maina Ndemi qui a remporté les 10 km de Brive en 29'43'' Talonné à 100m par un James Theuri pourtant combattif et bien plus loin encore par Ruben Indongo. Malgré un temps peu clément, cette 21 édition de Courir à Brive aura enregistré une participation aussi importante qu'en 2012: 1.525 engagé(e)s sur les 10km. Si le mauvais temps a épargné l'épreuve reine, il se sera copieusement déchaîné sur les courses enfants. Une édition bien arrosée! Tous les résultats sont en ligne sur le site jorganize.



Décidément, les Kényans sont intouchables. Dès les premières minutes de course, un groupe de tête mené par Abel Maina Ndemi s'est logiquement imposé. De sa foulée dynamique, le licencié au Clermont athlé Auvergne a fait une très belle course. "Ça n'a pas été facile. Je savais que James Theuri était derrière moi et c'est un costaud. Je ne voulais pas qu'il me passe alors j'ai maintenu la distance." Les deux compères se connaissent bien, sont au même club, ont le même parcours militaire et ont réalisé quasiment une course d'équipe. Un Theuri pas tout à fait au mieux de sa forme, qui s'est pourtant accroché, encouragé sur le 2e tour par les coureurs qu'ils dépassait. Mais rien à faire, ce soir le roi c'était Ndemi s'il vous plait. On attendait bien aussi la concurrence du côté des Ethiopiens, mais ils n'ont pas pu venir: problème de passeport. Chez les féminines, Patricia Laubertie de Corrèze athlé décroche la première place en 34'26''.

Ces derniers jours auront donc vu grossir la participation et c'est un long ruban multicolore qui s'est élancé à 20h30 de l'avenue 8 mai 1945. La course aura duré le temps d'une éclaircie, côté pluie, mais pas température très à la baisse. Les éléments se sont déchainés dès 18h sur les courses enfants. Des gamins détrempés dont la participation aura été bien moindre par rapport aux années précédentes. Giboulées et coups de vent auront épargné la seule course des benjamin(e)s qui aura eu miraculeusement droit au soleil. Voilà bien longtemps que la manifestation n'aura connu de tels frimas. Edition pluvieuse, édition heureuse? Le bilan des organisateurs le dira, notamment sur la pertinence du site. Le choix d'une course unique semble quant à lui avoir séduit le plus grand nombre.