Actualités

Une Gaillarde toujours en forme

  • Publié le 10/06/2013 à 12:38
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Près de 400 cyclistes ont participé hier à la 7e édition La Gaillarde De Carvalho du nom de l'ancien professionnel aux 4 Tours de France qui fêtait d'ailleurs "gaillardement" ce jour-là ses 60 ans. La "petite" course de 120km, mais la plus grande en terme de participation, portera dès l'an prochain le nom de Luc Leblanc.



Cette année, l'ancien champion du monde n'était pas en selle, mais c'est bien l'un de coureurs du team montagnacois qu'il parraine, Benjamin Zamora, qui a remporté la grande épreuve de 150km en 4h18'42". Et c'est un local de l'UCB, Laurent Salère, qui a gagné celle de 120km en 3h22'54". L'homme du jour, Alain De Carvalho, n'a pas démérité pour marquer ses 60 ans en terminant 58e au scratch en 3h45'02" (tous les résultats sur yaka-events.com).

Comme lui ou Annie Rebière, ancienne coéquipière de Jeannie Longo, la plupart des participants avait opté pour les 120km, la course la plus populaire ouverte à toutes les prétentions. "C'est une tendance dont il faudra tenir compte pour l'avenir", assure Bernard Besse, président de la section cyclo du club organisateur, l'ASPTT de Brive. "Ça reste quand même un bon kilométrage et il nous faudra peut-être l'alléger pour tomber à 105 ou 110km. Tout en gardant le circuit sélectif des 150km et la randonnée loisirs de 80km."

La manifestation aura donc à nouveau connu un bon succès, malgré une baisse de participation de quelque 20%. Les mauvais jours n'ont pas permis aux coureurs de se préparer convenablement pour la saison mais La Gaillarde tire mieux son épingle du jeu que la plupart des autres courses cyclistes qui ont enregistré une perte d'environ 50%. "C'est une tendance générale liée aussi à la crise", commente le président de section. Quoi qu'il en soit les organisateurs vont s'atteler rapidement à la 8e édition. En gardant toujours une place d'honneur aux tout jeunes cyclistes de l'ASPTT et de l'UCB, la relève, qui ont ouvert pour la 3e année consécutive la voix à leurs aînés sur les deux premiers kilomètres de course. Ce dont ils n'étaient pas peu fiers!