Actualités

Thierry Breuil au Mondial trail

  • Publié le 09/07/2009 à 12:20
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Thierry BreuilThierry Breuil, notre champion de France trail en titre, participera ce dimanche 12 juillet au 2e Mondial trail à Serre-Chevalier et portera les couleurs tricolores. Pas une mince affaire: la course nature affiche 68km avec 3.500 mètres de dénivelés ! Et en plus, le départ a lieu à 5h du matin. Que du bonheur !



Le "trail des Cerces", comme on l'appelle, existe depuis dix ans, mais si jeune que soit cette course nature, elle a déjà su se tailler une réputation aussi solide que son relief. Et se rallier les amateurs du genre avec 1200 participants en 2008. Cette année, la course se double en plus du world trail challenge, deuxième du genre (celui de l'an dernier avait été annulé). Il y aura donc la course dans la course, avec une vingtaine d'équipes nationales venues d'Europe et d'encore plus loin, comme les Etats-unis ou le Népal.

Le record de l'épreuve est de 6h20! "Forcément, ça va être long", anticipe Thierry Breuil. Il a beau être champion de France trail en titre (ce qui lui vaut d'ailleurs cette participation au Mondial), le Briviste sait bien qu'il n'est pas vraiment taillé, lui, pour cette épreuve. "Je me débrouille bien sur 40km, sans aussi gros dénivelés. En Corrèze, on n'a pas ce relief alpin. " C'est sûr. Lui qui vient de la piste et du cross, il reste adepte de la vitesse, même avec ses 37 ans au compteur dont 25 ans de course dans les mollets. "Je vais devoir mieux gérer mon effort, pour ne pas marcher sur les 20 derniers kilomètres."

Il faut savoir que la première côte vous emmène d'emblée au sommet du Galibier: 1200m de dénivelé. "Les premiers mettent 1 heure trente pour la gravir." Mais Thierry veut garder espoir. "Je me suis préparé", argumente le cabiste. Il y a quinze jours, il était d'ailleurs en stage obligatoire avec l'équipe de France. Un stage qui l'aura laissé "dans l'expectative".

L'équipe nationale quant à elle, fait carton plein des effectifs permis. Elle compte donc cinq coureurs avec d'office les deux champions et vice champions de France trail, hommes et femmes. S'y ajoute Thomas Lorblanchet, le vainqueur de la course mythique des Templiers, qui lui, est un spécialiste du genre. "Il faudra le suivre", prévoit Thierry. "Et puis, ça sort du quotidien. La course, c'est ma passion, alors quel que sera le résultat, c'est déjà une belle histoire. Porter du bleu, blanc, rouge sur le dos n'est pas donné à tout le monde." Tout à fait Thierry... et on est derrière toi.

Pour info, voici le parcours des 68km de ce Mondial trail. Et ça laisse sans jambes!

parcours-du-trail