Actualités

La Camerata fête ses 30 ans avec Stravinsky

  • Publié le 02/07/2013 à 09:23
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Pour la Camerata vocale de Brive, 2013 est l'occasion de fêter ses 30 ans, en même temps que le siècle du Sacre du Printemps de Stravinsky. La 13e édition de l'atelier vocal départemental célèbre les deux à travers une série de quatre concerts dont un demain mercredi 3 juillet à 21h au théâtre municipal de Brive. Ambiance surchauffée lors de la générale hier soir.





Salle des fêtes de Lissac-sur-Couze. La chaleur plombe les corps et les esprits. Après un gros week-end de répétitions sur les bords du lac du Causse, la fatigue n'a pas entamé l'enthousiasme des musiciens et choristes qui vont s'atteler à l'ultime filage. Ils sont une centaine, quelque peu à l'étroit dans une salle sous-dimensionnée pour un tel ensemble. Ambiance électrique de générale. Heureusement, les premières notes viennent adoucir la tension palpable et les âmes s'élèvent sur une suite de quatre chants paysans russes avec un chœur féminin accompagné par quatre cors. Le ton est donné.

Le programme va s'enchaîner au fil de la soirée: deux pièces sacrées a cappella de Stravinsky, magnifiques!, puis la Messe de Nostre Dame de Machaut qui a inspiré Stravinsky, suivie de la Messe du compositeur russe et enfin sa Symphonie des psaumes avec l'orchestre au complet. "C'est un programme très lourd et difficile à mettre au point", reconnait Jean-Michel Hasler qui dirige l'ensemble. Un défi mais aussi une joie pour les participants venus de plusieurs formations: Chronochromie, le Jeune chœur du Limousin, Forum Sinfonietta, ODJC (Orchestre départemental de jeunes en Corrèze) et bien sûr la Camerata. Réalisé par l'Adiam avec l'engagement du conseil général, cet atelier placé sous la direction de la Camerata, a pour mission depuis maintenant 13 ans de diffuser une grande œuvre chorale dans le département. "Il offre ainsi un espace de rencontre entre musiciens et chanteurs, amateurs ou professionnels, réunis autour d'un projet commun. Il n'y a pas de cloison, mais une exigence de qualité." Que vous pourrez apprécier demain mercredi à 21h au théâtre municipal pour venir souffler vous aussi les bougies.

Les autres concrets: mardi 2 juillet à 21h à Meymac, jeudi 4 juillet à 21h à Tulle et mardi 16 juillet à 21h à La Souterraine. Tarifs: 12 et 8 euros. Infos et réservations au 05.55.93.77.53 pour la Corrèze et 05.44.30.24.55 pour la Creuse.