Actualités

Les élus pour "l'amélioration de la ligne entre Paris et Brive"

  • Publié le 05/07/2013 à 14:35
  • Par Olivier SOULIÉ


A l'occasion du conseil municipal qui se déroulait hier soir, le maire de Brive Philippe Nauche a proposé aux élus de voter un "vœu sur l'amélioration des liaisons ferroviaires entre Paris, Brive et le Limousin". Celui-ci a engendré de nombreuses interventions. L'échange aura duré près de 45 minutes.

Hier soir, dans le cadre du conseil municipal, les élus ont eu à voter 62 délibérations (nous reviendrons sur certaines d'entre elles sur ce blog dans le courant de la semaine prochaine). En fin de séance, Philippe Nauche a lu un "vœu sur l'amélioration des liaisons ferroviaires entre Paris, Brive et le Limousin".

Le maire a rappelé que "l'histoire de la liaison à grande vitesse entre Paris, Limoges et Brive est déjà longue, jalonnée de trop nombreux changements de pied qui ont été néfastes à notre territoire".

Tandis qu'une procédure de déclaration d'utilité publique suit son cours à travers une enquête publique qui se termine le 12 juillet, le maire a dit espérer de bonnes nouvelles de la part du Premier ministre qui doit s'exprimer le 9 juillet prochain sur les choix du gouvernement, notamment sur la hiérarchisation de projets d'envergure dans le temps, dont la LGV fait partie.. Dans le meilleur des cas, le projet pourrait être lancé dans la période 2014 - 2030. "La ligne actuelle nous desservira au moins pour les 15 ans qui viennent, et elle doit donc bénéficier d'investissements pour son amélioration".

Dans le vœu, le conseil municipal de Brive:

  • rappelle l'absolue nécessité d'un raccordement de Brive et du Limousin au réseau Grande Vitesse,

  • approuve la poursuite de la procédure de déclaration d'utilité publique pour le projet de LGV Poitiers-Limoges,

  • souhaite l'élaboration d'un projet de contractualisation sur les infrastructures avec les partenaires concernés,

  • demande qu'un effort significatif soit fait pour le renforcement de la liaison Paris Orléans Limoges Toulouse afin de retrouver des gains de temps, de conforter l'étoile ferroviaire de Brive et de conserver l'équilibre des liaisons avec le Nord et le Sud.


A suivi un échange de 45 minutes, avec nombre d'interventions très intéressantes permettant de balayer le sujet sensible de la LGV Poitiers-Limoges et du désenclavement ferroviaire en général.



Se sont exprimés, pour l'opposition, Jean-Pierre Tronche, Francis Colasson et Michèle Geneste, et pour la majorité municipale, Nicole Chaumont, Fabienne Cassagnes, André Pamboutzoglou, Jamel Ghaiout, Martine Contie, Jean-Claude Chauvignat et Jean-Claude Farges.

Les interventions furent de natures très différentes: demandes de modifications du texte, plus sur la forme que sur le fond, de la part de l'opposition, rappel historique sur la LGV par André Pamboutzoglou, témoignage plein d'émotion de Nicole Chaumont "en tant que femme de cheminot" ou encore expression politique pleine de conviction de la part d'une représentante du Parti Communiste Fabienne Cassagnes, qui a indiqué "partager de nombreux points du texte" soumis au vote mais "pas la partie concernant la poursuite de la procédure de déclaration d'utilité publique".

Après quelques modifications à la marge, le vœu a été finalement adopté par l'assemblée municipale, opposition comprise, malgré 3 abstentions du côté de la majorité municipale: Fabienne Cassagnes, Line-Rose Mazaudoux et Etienne Patier.

Nous vous invitons à découvrir ces échanges en vidéo en cliquant ici et en vous rendant dans la partie "Questions diverses".