Actualités

Les toilettes du futur au lac du Causse

  • Publié le 09/08/2013 à 08:02
  • Par Patrick MENEYROL


C'est une innovation qui vient d'Afrique du Sud. Totalement non-polluantes, les toilettes sèches présentées hier soir au lac du Causse sont une installation inédite en Limousin. Un procédé, très intelligent et intéressant à tout point de vue, qu'il serait bon de prendre en exemple. Un équipement écologique et, bien sûr, accessible aux personnes à mobilité réduite.

C'est Patricia Bordas, en tant que présidente du syndicat du Causse corrézien, qui présentait hier soir sur la plage du moulin cette nouvelle installation. On pourrait sourire du sujet, mais derrière ces toilettes se cache une innovation technique qui est tout à fait en accord avec une politique favorisant le développement durable. L'idée, et le procédé, ont été trouvés en Afrique du Sud où il s'est généralisé à grande vitesse tant ses avantages sont nombreux. Ces toilettes dites sèches ont effet plusieurs atouts. Elles n'ont besoin ni d'eau, ni d'électricité, ni d'assainissement, ni de produits chimiques. Elles ne fonctionnent qu'avec l'aide du vent et du soleil, deux énergies gratuites et non polluantes.

Le procédé technique est en fait très simple. Les toilettes sont implantées sur une dalle en ciment. Sous cette dalle se trouve une fosse dans laquelle on installe un grand sac. Grâce à une petite cheminée, un courant d'air est créé dans cette fosse de manière permanente. Vent, ou simple petite brise, et chaleur vont permettre de dissocier les solides des liquides. Les urines sont évaporées et les matières solides déshydratées, le tout en tuant les pathogènes, sans odeur, et sans adjonction de paille ou de sciure. L'exploitation de ce système n'implique que le changement du sac tout les 10 à 15.000 passages, c'est à dire 2 fois par an en moyenne.

L'autre avantage de ces toilettes sèches est leur coût: 17.000 euros pièce. Une somme certes conséquente mais qu'il faut comparer aux devis réalisés par le syndicat du Causse corrézien pour l'installation de toilettes classiques: 70.000 euros. Beaucoup moins cher donc, ce qui a permis la mise en service de 2 équipements, un sur la plage du moulin, l'autre sur le parcours sentier qui fait le tour du lac, à peu près en face de la base nautique. Une demande régulière de la part des personnes fréquentant les lieux, jusqu'à ce jour dépourvus de ce type d'équipement. Qui plus est, ces toilettes écologiques le sont également d'aspect puisqu'elles sont construites avec des matériaux respectueux de l'environnement, et notamment du bois, ce qui permet de les intégrer parfaitement aux paysages de ce lieu touristique du pays de Brive.