Actualités

Vos sorties de la semaine

  • Publié le 07/10/2013 à 06:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE

LUNDI 7 OCTOBRE





  • Ciné clubGosses de Tokyo à 20h30 à Brive au cinéma Rex, bd Kœnig. Comédie dramatique 

de de Yasujirō Ozu. Comment des enfants, mécontents de l'attitude de leurs parents, décident de faire une grève de la faim et de la parole. Dans les années 30, dans la banlieue ouvrière de Tokyo, un petit garçon et son jeune frère admirent leur père jusqu'au jour où ils le voient en tant que petit employé faisant des courbettes devant son chef de bureau. Ils se mettent alors à le mépriser... Durée : 1 heure 29. Tarifs: 6,5 et 5 euros. Infos au 05.55.23.29.01 et sur cinemarex.org.



************


MARDI 8 OCTOBRE 




  • Spectacle. Eden palace à 19h à Brive à l'Espace des Trois provinces. Avec le Théâtre de la Mezzanine. Cette création qui mêle théâtre, marionnettes, arts lyriques et plastiques, vous entraine dans un cinéma des années 60 dont l'architecture a été reconstituée, fidèle aux souvenirs d'enfance de Denis Chabroullet. Une sorte de cabaret-popote où l’on peut manger, boire et écouter des artistes chanter avant d’être invité par le caissier à entrer dans la salle… Enfermés dans les compartiments, véritables boîtes à malices, de ce cinéma sorti d’un autre temps, une galerie de personnages énigmatiques et troublants sont là et attendent votre venue pour vous balader d’une époque et d’un univers à un autre. Durée: environ 1 heure 10. Tarifs: 18 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com. Egalement mercredi 9, jeudi 10 et vendredi 11 à 19h.




  • Musiques actuelles. The Boxettes + El Macho à 20h30 à Tulle aux Lendemains qui chantent. El Macho (mix soul’n beat) n’est pas un DJ, mais un pousse disque 100% vinyles qui n’a pas son pareil pour enchainer des titres allant du Doo Wap des années 50 à la Deep Soul contemporaine.
 Quant à The Boxettes (a cappella rythm’n jazz), véritable phénomène en Angleterre, le groupe est constituée de quatre jeunes chanteuses et beatboxeuses londoniennes réunies autour de Bellatrix, championne du monde de Human Beatbox. Ces 5 musiciennes proposent un projet vocal entièrement a cappella, mêlant un beatbox rigoureux à de douces et lumineuses harmoniques, à la frontière du jazz, de la soul, de la pop et de la drum & bass. Elles seront d’ailleurs en show case (gratuit) à 17h à la médiathèque intercommunale Eric Rohmer. Prix libre. Infos au 05.55.26.09.50 et sur deslendemainsquichantent.org.





************


VENDREDI 11 OCTOBRE




  • Vidéo libre. Carnet de mission d'Auvergne à Casamance à 18h30 et à 20h30 à Brive au centre culturel, evenur Jean-Jaures. Un film de Joël Sentenac. Mission: récupérer 24 fourgonnettes réformées, les remettre en état, le transformer en petites ambulances puis les amener par un raid de 6.000km en Casamance, au sud du Sénégal. Durée: 50 min. Entrée libre. Infos au 05.55.74.20.51.



  • Spectacle. Eden palace à 19h à Brive à l'Espace des Trois provinces. Avec le Théâtre de la Mezzanine. Cette création qui mêle théâtre, marionnettes, arts lyriques et plastiques, vous entraine dans un cinéma des années 60 dont l'architecture a été reconstituée, fidèle aux souvenirs d'enfance de Denis Chabroullet. Une sorte de cabaret-popote où l’on peut manger, boire et écouter des artistes chanter avant d’être invité par le caissier à entrer dans la salle… Enfermés dans les compartiments, véritables boîtes à malices, de ce cinéma sorti d’un autre temps, une galerie de personnages énigmatiques et troublants sont là et attendent votre venue pour vous balader d’une époque et d’un univers à un autre. Durée: environ 1 heure 10. Tarifs: 18 euros, en réduit 8 et 4 euros. Infos au 05.55.24.62.22 et sur le site lestreizearches.com



  • Théâtre. A 7 sur le clocher à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec Michel Frenna, mise en scène de Philippe Ferreira. Un comédien obligé, pour vivre, de jouer dans un spectacle très mauvais intitulé A 7 Sur le Clocher, dans un café-théâtre ou, en plus il fait ouvreur, barman, homme à tout faire... Un soir, suite à l’absence de l’auteur-metteur en scène Michel craque, il refuse de jouer une fois de plus ce spectacle et décide de profiter de la scène pour raconter sa vie ! Il parle de son arrivée à Paris, loin de Liège et de sa Belgique d’origine. Il raconte ses galères de comédien, d’homme et d’expatrié. Ce n’est pas toujours facile d’être Belge à Paris… Il nous décrit son monde, ses amours, ses emmerdes, ses coups de blues ou coups de gueule. Durée: 1 heure. Entrée: 10 et 7 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr. Egalement samedi 12 octobre à 20h30.


[iframe //www.youtube.com/embed/RDXOl7peKhM?rel=0 640 360]


  • Théâtre. Jeux de rencontres à 20h30 à Brive au Théâtre de la Grange, 12 rue René Glangeaud. Avec la Cie La Carpe. Adaptation de Speed dating de Georges de Cagliari. Jeu de rencontres est un thriller psychologique et une tragi-comédie. Valérie, élégante et mystérieuse, fréquente assidûment les clubs pratiquant ces jeux de rencontres appelés speed dating. Les participants sont accueillis par Wanda, animatrice pétillante. On y découvre une galerie de portraits masculins, on passe de l'émotion au drame, du sourire complice au franc éclat de rire avec une fin aussi implacable qu'inattendue. Tarifs: 9 et 5 euros. Infos au 05.55.86.97.99 et sur theatredelagrange.free.fr.



  • Soirée Demi quarter musique irlandaise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr. Egalement samedi 12 octobre.





  • Concert. Orage à 4 voix à 21h30 à Chavagnac, salle des fêtes. Avec le festival du Périgord noir. Dans le cadre du 12e salon de littérature jeunesse "Lecteurs en herbe", organisé par l'association Les P'tits Loups, le quatuor Anches hantées présente son spectacle Orage à 4 voix, en référence à leur pièce majeurs Sous le tonnerre et l'éclair de Johann Strauss qui devient le pivot pédagocique du spectacle. Celui-ci offre des courtes pièces de Strauss, Dvorak, Puccini, Debussy, Piazzolla. Un programme mêlant virtuosité et bonne humeur. Durée: 1 heure. Tarif: 10 euros. Infos au 05.53.51.61.61 et sur festivalperigordnoir. fr.



  • ComédieDans la peau d'une bombe à 21h à Saint-Mexant à L'atelier des artistes. Une comédie de  Manuel Montero. Joanna est une jolie jeune femme, (presque) bien dans sa tête et dans son époque. Elle est célibataire et n'en peut plus de surfer sur "Adopte-un-jules.fr" et "Marie-toi-dans l'année.com". Lorsque Stéphane, sympathique trentenaire, débarque dans sa vie, c'est le coup de foudre immédiat. Mais c'est sans compter l'arrivée de Bruno, l'encombrant grand frère de la jeune femme... Un trio explosif  dans une comédie à 100 à l'heure. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr. Egalement samedi 12 octobre.



  • Concert. A garden of eloquence à 20h30 à Solignac au chateau de La Borie. Avec Katharine Hawnt (soprano), Ziv Braha (luth) et Uri Smilansky (viole de gambe). A Garden of Eloquence a été créé en 2006 pour célébrer le 400e anniversaire de l’édition des Chansons pour luth, viole et voix de John Danyel. Katharine, Uri et Ziv se sont liés d’amitié durant leurs études à la Schola Cantorum de Bâle (Suisse). Une amitié qui renforce la transmission de l’essence réelle de cette musique intime. Depuis ce temps, ils restent captivés par cette rencontre avec la Renaissance, découvrant chaque fois de nouveaux trésors de profondeur dans cette musique. Tarifs: 19 euros, 15 et 5 en réduit. A noter, la veille, jeudi 10 octobre à 18h30, une discussion avec les musiciens au château (entrée libre). Infos au 05.55.31.84.84 et sur fondationlaborie.com.




************

SAMEDI 12 OCTOBRE




  • Concert. Winterreise, le voyage d'hiver de Schubert à 20h30 à Brive à l'auditorium Francis Poulenc. Thierry Lepeltier au chant et Philippe Strosser au piano interprètent ce cycle de 24 Lieder sur des poèmes de Wilhelm Müller. Sans doute le plus beau cycle de lieder écrit par Schubert. Le piano et le chanteur y sont à égalité; il ne s’agit pas de chants "accompagnés" par le piano, mais bien d’un accord total entre ces deux moyens d’expression où l'on atteint là l’apogée de l’expression romantique. Un concert au profit de l'association NEL, Népal enfance et lumière. NEL œuvre à Katmandou pour aider les jeunes filles à se sortir de la tradition des mariage précoces et de leur grande misère aussi bien économique qu'intellectuelle. Elle prend ainsi complètement en charge des fillettes des familles les plus démunies afin de leur permettre de suivre une bonne scolarité. Depuis plus de vingt ans, elle finance chaque année la scolarisation d’une centaine de filles et fillettes. Durée: 1 heure 15. Entrée libre. Infso sur le site nepalenfanceetlumiere.org.




  • Théâtre. Album de famille à 20h30 à Terrasson. L'Imagiscène ouvre sa nouvelle saison avec ce spectacle en chansons par la Cie du Sans souci: un pétillant portrait de famille tout en musique. La famille c’est comme une tribu. Deux filles, deux garçons, deux guitares pour nous raconter leur histoire: les naissances, les départs, les retours, les conflits, les fous rires. Vingt et unes chansons judicieusement agrafées les unes aux autres. Quatre comédiens-chanteurs revisitent la variété française avec humour, élégance, émotion et folie. Un petit bijou! A noter au préalable, à partir de 18h, la présentation de la nouvelle saison (entrée libre), suivie vers 19h d'un buffet offert en présence d'artistes. Durée:1h20. Tarifs: de 10 à 6 euros. Infos au 05.53.50.13.80 et sur centre-culturel-terrasson.fr.





  • Théâtre. A 7 sur le clocher à 20h30 à Brive au Théâtre des Gavroches, 3 rue Viallatoux. Avec Michel Frenna, mise en scène de Philippe Ferreira. Un comédien obligé, pour vivre, de jouer dans un spectacle très mauvais intitulé A 7 Sur le Clocher, dans un café-théâtre ou, en plus il fait ouvreur, barman, homme à tout faire... Un soir, suite à l’absence de l’auteur-metteur en scène Michel craque, il refuse de jouer une fois de plus ce spectacle et décide de profiter de la scène pour raconter sa vie ! Il parle de son arrivée à Paris, loin de Liège et de sa Belgique d’origine. Il raconte ses galères de comédien, d’homme et d’expatrié. Ce n’est pas toujours facile d’être Belge à Paris… Il nous décrit son monde, ses amours, ses emmerdes, ses coups de blues ou coups de gueule. Durée: 1 heure. Entrée: 10 et 7 euros. Infos au 05.55.18.91.71 et sur letheatregavroches.free.fr.




  • Soirée Demi Quartet, musique irlandaise à partir de 21h au Maryland à Brive (13 rue Saint-Martin) avec l’association L’art en bar. A noter qu’en étant membre de l’association L’art en bar, vous bénéficiez d’une réduction sur les tarifs de plusieurs lieux culturels (Théâtre de la Grange, des Gavroches, Saison des 13 arches, centre culturel, cinéma Rex, CGR, Lendemains qui chantent, A corps danse, festival du cinéma de Brive). Infos au 05.55.17.10.78 et sur le site bar-le-maryland.fr.




  • Arts de la piste. Secret à 20h30 à Boulazac. Avec la cie Cirque ici Johann Le Guillerm. D’abord et avant tout le manifeste d’un créateur qui rend visibles d’invisibles connaissances. Entre continuité, transformation et mouvement, Johann Le Guillerm poursuit depuis 2003 sa recherche d'un cirque fondé sur des "phénomènes physiques" qui font attraction. Seul en piste, sous son chapiteau nomade, il fait de chaque numéro le défi d’une confrontation avec d’invraisemblables mécaniques, autant qu’une source permanente d’étonnements: nous sommes au coeur d’un laboratoire vivant où la forme interfère sur le mouvement, où les équilibres instables s’agencent et les turbulences se domptent. Univers peuplé d’énigmes, d’inconnues, de folies, la puissance de la poésie est là, entre l’édification et l’écroulement, entre la faillite qui rend l’obstination impérative et la sensation rare et étourdissante que tout est possible. Dès 8 ans. Durée: 1 heure 30. Un spectacle présenté en partenariat par l'Agora de Boulazac et le Théâtre des 7 collines de Tulle. . Tarifs: de 21 à 5 euros. Infos au 05.55.26.99.10, sur septcollines.com et sur agora-boulazac.fr. Egalement mardi 5 mars à 14h30 et 20h30 et mercredi 6 mars à 19h.



  • ComédieDans la peau d'une bombe à 21h à Saint-Mexant à L'atelier des artistes. Une comédie de  Manuel Montero. Joanna est une jolie jeune femme, (presque) bien dans sa tête et dans son époque. Elle est célibataire et n'en peut plus de surfer sur "Adopte-un-jules.fr" et "Marie-toi-dans l'année.com". Lorsque Stéphane, sympathique trentenaire, débarque dans sa vie, c'est le coup de foudre immédiat. Mais c'est sans compter l'arrivée de Bruno, l'encombrant grand frère de la jeune femme... Un trio explosif  dans une comédie à 100 à l'heure. Durée: environ 1 heure. Tarifs: 15 et 13 euros (réservation en ligne). Infos au 05.44.40.60.79 et sur atelier-des-artistes.fr.



************


DIMANCHE 13 OCTOBRE





  • Trail de la paix à partir de 9h sur le Causse corrézien. Une course pleine nature de 21km. Une incontournable des courses natures du challenge MLK. Elle se double également d'une marche sur un circuit de 16km propice à l'évasion. Départ du centre de loisirs à côté de la base nautique à Lissac: à 9h pour le trail, 9h15 pour la marche. La manifestation est organisée par le Mouvement de la Paix qui en profite pour sensibiliser les participants à l'action du collectif. Engagement: 12 euros sur place, 10 en réinscription, 3 euros pour la marche, 12 euros pour le repas corrézien de midi (demi tarif pour les 8 à 12 ans). Inscription à MLK, attention nouvelle adresse au 72 av de la Libération à Malemort. Infos au 05.55.17.24.02 ou 05.55.87.37.16.



************


LES EXPOS A VOIR




  • Spirou à Brive à la médiathèque. Spirou fête cette année ses 75 ans... et presque autant d'albums sous la houppette. Icône immortelle de la bande dessinée franco-belge, le personnage de Spirou a été créé en 1938 par l'illustrateur français Rob-Vel et cédé quatre ans plus tard à l'éditeur et imprimeur belge Jean Dupuis, qui lui avait passé commande d'une mascotte destinée à accompagner la création d'un journal pour enfants. Propriété d'une maison d'édition, à l'instar des héros de comic books américains, et non d'un auteur, le célèbre petit groom à houppette a une paternité multiple (pas moins de 26 dessinateurs et scénaristes se sont succédé), souvent en phase avec les tendances esthétiques de l'histoire de la bande dessinée. Une aventure graphique qui se poursuit aujourd'hui avec Yoann & Vehlmann. Entrée libre. Ouvert du lundi au samedi inclus de 10h à 12h et de 14h à 18h. Plus d’infos au 05.55.18.17.57. Jusqu'au 16 novembre.



  • A fleur de plâtre à Brive à la chapelle Saint-Libéral. Le musée Labenche vous propose de découvrir un ensemble jusqu’alors soigneusement conservé dans ses réserves: sa collection de moulages historiques. Les moulages ont souvent souffert de ne pas faire l’unanimité auprès des collectionneurs comme des scientifiques. S’ils sont parfois dépréciés, le 19e siècle leur assure succès et prospérité. C’est pourquoi le jeune musée de Brive, nouvellement fondé par la Société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze, se dote dès la fin du 19e siècle d’une importante collection de moulages. Son principal fournisseur, la maison Martini, installée à Brive – boulevard du Salan, répond à ses commandes et alimente les salles du musée de moulages d’objets de périodes variées, depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine. Atypique et riche, l’ensemble de moulages présenté questionne le goût mais aussi la valeur patrimoniale attribués à ces reproductions dont la qualité est liée tant à leur dimension historique qu’à leur intérêt plastique. Entrée gratuite. Tous les jours sauf lundi de 10h à 18h et dimanche de 15h à 18h. Jusqu’au 20 octobre.



  • Traits résistants à Brive au centre Edmond Michelet. Une exposition qui retrace la Résistance dans la bande dessinée de 1944 à nos jours. Apparue au grand jour au moment de la Libération, la figure du résistant a rapidement pris place dans l’univers des héros de bande dessinée, l’épopée des combattants de l’ombre fournissant une matière abondante pour les récits illustrés du neuvième art. En présentant une trentaine de planches empruntées à différentes périodes, l’exposition montre comment la bande dessinée s’est emparée du thème de la Résistance, en contribuant à nourrir notre imaginaire collectif. S’attachant aux grands classiques du genre issus des périodiques comme Vaillant ou Coq Hardi, l’exposition aborde également la présence du thème dans la bande dessinée contemporaine et amène à interroger l’évolution de notre regard sur cette période. Une exposition réalisée par le Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon. Entrée libre et gratuite. Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 18h et samedi de 13h à 18h. Infos au 05.55.74.06.08 et sur museemichelet.brive.fr. Jusqu'au 13 novembre.



  • Best of accordéons à Tulle au musée du cloître, place monseigneur Berteaud. Depuis 1987, la ville de Tulle a fait de l'accordéon un symbole fort de son identité et a constitué une collection unique riche aujourd'hui de 434 instruments conservés au sein du Pôle Accordéons, lieu de réserve. Cette exposition propose d'en voir un échantillonnage, en quelque sorte le best of. Savez-vous quel fut le premier instrument acquis? Quel est le plus émouvant? le plus beau? ou encore le dernier arrivé? Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 (de 13h à 18h à partir du 1er novembre) et les 1er et 3e dimanche de chaque mois. Infos au 05.55.26.91.05. Jusqu'au 4 novembre.



  • Histoires de clocher au musée du cloître de Tulle, salle du rez-de-chaussée. L’Etat vient d’engager une importante campagne de travaux de restauration sur le clocher de la cathédrale de Tulle. L’occasion est donnée, pendant la durée du chantier, de mettre en lumière cette partie de l’édifice à travers les représentations figurées présentes au sein des collections du musée. Cette exposition invite à découvrir ces images peintes, dessinées ou gravées du clocher. Toutes révèlent la prédominance de cet élément architectural dans les représentations de la ville. Du clocher dessiné à celui décrit, poèmes ou légendes rappellent que c’est autour de cet élément architectural que se cristallise une partie de l’identité et de la mémoire collective des habitants forgées dès la fin du XIXe siècle. L’exposition permet à chacun de replacer le clocher dans son environnement, au coeur d’une place dont la topographie a considérablement évolué au cours des siècles. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’à fin 2014.




  • Gaston Vuillier, territoires revisités au musée du cloître de Tulle, premier étage. Gaston Vuillier est un artiste majeur du territoire de la Corrèze dont le musée du Cloître possède un ensemble de dessins illustrant les croyances et coutumes populaires du monde paysan. Né à Perpignan en 1845 et décédé à Gimel en 1915, cet artiste dessinateur, voyageur et ethnographe, a travaillé pour les grandes revues illustrées du 19e siècle, en particulier Le Tour du monde. A partir de 1892, il trouve son port d'attache en Limousin, à Gimel. Fasciné par la beauté des paysages de ce lieu, il lutta farouchement en faveur de la sauvegarde et de la protection du site des cascades. Entrée gratuite. Ouvert tous les jours sauf mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30. Ouvert également les 1er et 3e dimanche du mois. Infos au 05.55.26.24.22. Jusqu’en fin 2013.



  • Jean Moulin, une vie d'engagements à Tulle au Musée des armes. Cette exposition présentée en partenariat avec l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre de la Corrèze, a été réalisée dans le cadre du programme commémoratif exceptionnel mis en place par le ministère de la Défense et des anciens combattants pour le 70e anniversaire de la Résistance, de la Libération de la France et de la victoire sur la barbarie nazie qui s’étendra de 2013 à 2015. Cette année marque en effet le 70e anniversaire de la création des maquis, de la tenue de la première réunion du Conseil national de la Résistance le 27 mai à Paris et de la disparition tragique de Jean Moulin qui en fut, par ailleurs, l’artisan. Cette exposition "Jean Moulin, une vie d'engagements" est une refonte complète de l’ancienne exposition "Jean Moulin, un héros moderne", réalisée en 1993. Entrée libre. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 13h et de 14h à 18h30, ouvert également le 1er dimanche du mois. Infos au 05.55.26.22.15. Jusqu'au 21 octobre 2013.




  • Huit clos à Tulle. Trois lieux pour cette exposition de boites à malice, tiroirs secrets et autres contenants.Vingt arrtistes exposent à la Cour des arts, rue des Portes Chanac, à la vitrine expérimentale Le Point G, place Mgr Berteaud et Corrèz'Art, rue Vidalin. Vingt artistes y exposent du 3 octobre au 30 novembre. La Cour des arts accueille pour la 3e fois l'association Itinéraires-art contemporain.
 L’idée de cette manifestation inter-associative est de fédérer autour d’un thème des artistes du Limousin et
 ceux du réseau d’Itinéraires, afin d’enrichir les échanges entre artistes, entre associations et régions. Entrée libre. Infos au 05.44.40.97.37 et sur lacourdesarts.org. Jusqu'au 30 novembre.



  • Bijoux des toits du monde, de la Chine au Caucase à Sarran au musée Jacques Chirac. Collection Ghysels. L’exposition raconte les espaces immenses de la Chine au Caucase. Près de deux cents bijoux d’une collection privée conduisent les visiteurs sur les sentiers de la route de la Soie, en passant par la Mongolie, le Tibet, le Bhoutan, le Népal, l’Inde du Nord, l’Afghanistan, le Pakistan et l’Asie centrale. Qu’ils soient en ambre, en turquoise, en corail, en or ou en argent, incrustés de pierreries ou enrichis de plumes, ces joyaux de qualité exceptionnelle révèlent des peuples, des civilisations et des cultures dont la mémoire disparaît. Ils nous parlent aussi de la passion, de la persévérance qui ont conduit des collectionneurs sur tous les continents à la recherche d’ornements dont les critères premiers étaient la beauté et la qualité. Séduits par la richesse de l’imaginaire et des traditions ancestrales de ces populations, ils n’ont eu de cesse de rassembler des parures-témoins de mondes en perdition. Un très beau voyage en perspective. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu'au 5 janvier 2014.



  • Op art. Victor Vasarely à Sarran au musée Jacques Chirac. Les œuvres présentées sont issues d'un portfolio imprimé en trente exemplaires par les éditions Esselier en 1969. Il a été offert à Jacques Chirac, alors premier ministre, lors de l'inauguration de la fondation Vasarely à Aix-en-Provence. Les œuvres illustrent le Discours sur la Méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences du philosophe Descartes. Projection d'un documentaire sur Victor Vasarely et l'art optique à l'auditorium du musée. Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Tarifs: 4 à 2,50 euros. Infos au 05.55.21.77.77 et sur le site museepresidentjchirac.fr. Jusqu'en décembre 2013.



  • Femmes et guerres au centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane. Une très belle exposition photo de Marissa Roth. "Il n’y a pas de sang ni d’armes dans ces images, juste le souvenir de ces vies passées dans un après-guerre sans fin comme toile de fond ", commente la photoreporter américaine. À l’aide de plus de 90 photographies noir et blanc, Marissa Roth aborde les effets immédiats et durables de la guerre sur les femmes. Le voyage de la photographe débute à Novi Sad en Yougoslavie en 1984 et se conclut à Oradour en 2013. Les photographies couvrent une dizaine de conflits mondiaux au long d’une période de travail de 28 années qui commence avec l’histoire personnelle de Marissa Roth en tant que fille de réfugiés de l’Holocauste. L’exposition inclut des panneaux qui fournissent des références historiques et reviennent sur le déroulement des guerres abordées par la photographe. Un ensemble de projections (témoignages, documentaires), d’ouvrages, d’archives se rapportant aux violences faites aux femmes lors des guerres complète le travail photographique. Infos sur oradour.org. Jusqu'au 30 avril 2014.




  • Ferme les yeux pour voir la préhistoireà la Chapelle-aux-Saints au musée de l'homme de Néandertal. Cette exposition originale propose aux visiteurs voyants et malvoyants une expérience sensorielle rare; toucher des objets répliques de la vie quotidienne des hommes de la préhistoire, il y a de 9000 à 5300 ans. Elle se visite donc un bandeau sur les yeux. Dans l'obscurité, par le toucher, le son et l'odeur, le public est amené à imaginer la vie quotidienne au travers des quatre saisons: la pêche du printemps, le travail des fourrures l’hiver... Et à se familiariser avec celle des personnes malvoyantes en vivant l'expérience. Marcher, traverser une rue, faire les courses, cuisiner, prendre le train sont des faits et gestes réalisés tous les jours par des personnes handicapées de la vue. Prendre conscience de leurs difficultés, c'est pouvoir les aider tout simplement en éliminant tout d'abord la gêne que l'on ressent souvent par ignorance à leur égard. Pour tous, une expérience enrichissante, un moment rare à partager pour une meilleure compréhension de la Préhistoire et de l'univers de la déficience visuelle. Ouvert de 10h à 12h et de 14h30 à 18h. Infos au 05.55.91.18.00 et sur neandertal-musee.org. Jusqu'au 15 septembre.