Actualités

L'avenir de l'Agglo en débat ce soir

  • Publié le 10/10/2013 à 14:17
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Menu chargé à l'ordre du jour du conseil communautaire de ce soir avec notamment la signature du pré-contrat d'agglomération avec la Région. Y sont inscrits la 2e phase du stade nautique, le pôle d'échanges de transports urbains place du 14 juillet, l'éco quartier Brune, Brive Laroche ou encore la base de canoë-kayak à Lissac. Des projets structurants pour la future Agglo à 49.



"C'est une délibération importante pour l'avenir de l'Agglo", assure son président Philippe Nauche. Il faut savoir que l'actuel contrat d’agglomération, comme d'ailleurs celui de Pays de Brive, arrive à échéance au 31 décembre 2013. Le suivant ne sera négocié que dans le courant de l'année prochaine et couvrira la période 2014-2020. Afin "d'éviter une "année blanche" et d'assurer une continuité en matière d'investissement", l'Agglo a donc décidé de signer avec la Région un pré-contrat d'ici la fin 2013.

Ce pré-contrat ne touche que 2 des trois volets du futur contrat mixte d'agglomération: à savoir le volet urbain concernant l'agglomération de Brive et la Ville de Brive ainsi que celui dédié à l'ingénierie et aux études. Restera à définir celui qui touchera l'ensemble du territoire en 2014, a minima donc la grande Agglo à 49. Il s'agit donc pour l'heure "d'accompagner des projets structurants dans l'attente de la signature du futur contrat mixte d'agglomération" qui pourrait être signé quant à lui à l'automne 2014.

"Trois ambitions sous-tendent les actions inscrites dans ce pré-contrat: rayonner à partir de notre position de carrefour, capitaliser sur les richesses non délocalisables du territoire tout en conciliant développement et qualité du cadre de vie", a détaillé son président. Sont ainsi inscrites 11 actions:

  • la 2e phase du stade nautique Monzauge,

  • les études concernant le Plan local d'habitat, la réalisation de la zone Brive-Laroche, la faisabilité  sur la 1089 de Malemort au Pont Cardinal de BHNS (Bus à haut niveau de service), Trame bleue-trames vertes, le Plan de déplacements urbains et les quartiers d'habitat social à l'ouest de Brive (principalement la restructuration de Gaubre),

  • le pôle d'échanges transports urbains sur la place du 14 juillet, maintenant que la salle Brassens est rénovée,

  • l'éco-quartier Brune avec notamment l'établissement d'un campus regroupant les formations des métiers de la santé,

  • la 2e phase du pôle d'échanges d'enseignement secondaire qui accompagne la réalisation de la plateforme rue Romain Rolland,

  • la création d'une base de canoë-kayak à Lissac qui complètera les activités déjà proposées au sein de la base nautique


Le conseil communautaire devra aussi se prononcer entre autres sur la création d'une deuxième SPL (Société publique locale) concernant cette fois, après l'aménagement, le tourisme; la vente d'une partie d'anciennement Smurfit Aubazine à la société VSB d'hydre électricité, la création d'un service Relais accueil itinérant pour la petite enfance, la création de la plateforme de dépose des scolaires rue Romain-Rolland ou encore mais non des moindres l'extension du parcours de la navette gratuite en centre-ville.