Actualités

Jul révèle "la grâce du silex" au musée Labenche

  • Publié le 22/10/2013 à 15:00
  • Par Jennifer BRESSAN


Le musée Labenche présente en ce moment, aux côtés d'une partie de ses collections préhistoriques, une sélection de planches de Jul tirées de la série Silex and the city. Inaugurée ce soir à 18h30 en présence du dessinateur, l'exposition organisée à l'occasion de la 32e foire du livre se poursuit jusqu'au 6 janvier. Entrée libre. Plus d'infos au 05.55.18.17.70.



"C'est une idée vraiment chouette!", s'enthousiasme Jul, dessinateur de presse et de bande dessinée qui expose en ce moment au musée Labenche une sélection de ses planches tirées de la série à succès Silex and the city.

L'idée en question, c'est le musée Labenche qui l'a eue. "On voulait présenter une exposition sur la préhistoire", explique Mathilde Humbert, directrice du musée. L'originalité et le ludique en point de mire, l'équipe a eu l'idée d'exposer simultanément aux planches du dessinateur une partie des collections préhistoriques du musée. "Ces pièces, qu'on a sorties des réserves, n'ont d'intérêt à être présentées que massivement, c'est le cas d'un ensemble d'os rayés par des silex, ou individuellement." Et la directrice de citer l'exemple d'un coprolithe, comprenez un fossile de déjection." Pas facile de trouver le bon moment pour dévoiler ce type de pièce. L'exposition des planches de Jul représente une occasion toute trouvée et même un faire-valoir inespéré!"

C'est évidemment bien plus que cela. La série, qui en est à son 4e tome (le 5e sortira à la rentrée 2014), fait un carton. Plus de 300.000 exemplaires ont déjà été vendus et depuis septembre 2012, la bande dessinée a été adaptée en série d'animation diffusée sur Arte. "A la 15e adaptation, je n'avais plus d'idées", confie Jul. La semaine dernière, il écrivait le 100e épisode. "En fait, ça coule ! C'est la grâce du silex!", tente-t-il d'expliquer.

Ce normalien agrégé d'histoire, passionné depuis aussi loin qu'il s'en souvienne de dessins d'actu grinçants, a fait ses armes dans une école expérimentale tournée vers le développement de l'esprit critique des enfants, "où la hiérarchie scolaire n'existait pas et où il était possible de choisir ses cours", et notamment l'élevage de dindons!

Cette école lui a permis de creuser ses prédispositions. "Déjà en CE2, je vendais un franc Le Julien déchaîné, un des grands organes de la presse satirique française", sourit-il. "Je ne suis pas un immense graphiste mais je veux que mon trait serve mon propos."

Celui de la famille Dotcom. Silex and the city se déroule en 40.000 avant Jésus-Christ mais s'attache à des problématiques résolument modernes. "Féminisme, mariage pour tous, parité, sexualité, politique... Il n'y a pas de sujet tabou. Même le cancer du singe, pas très excitant normalement dans la bande dessinée, trouve sa place." Derrière son rempart temporel, Jul est à la meilleure place qui soit pour croquer à pleines dents dans la société d'aujourd'hui et la sucer, de son humour tendre mais grinçant, jusqu'à l'os.

Silex and the city, jusqu'au 6 janvier au musée Labenche. Entrée libre et gratuite.