Actualités

Les jeunes s'escriment à Toussaint

  • Publié le 25/10/2013 à 10:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE


"Ça fait penser aux mousquetaires." Toute la semaine, Antoine, Mathieu et Samuel ont découvert l'escrime grâce aux stages sportifs mis en place pour la première fois par la Ville pendant ces vacances de Toussaint prolongées. Et les jeunes en redemandent.



"J'aurais fait hockey s'il y en avait, mais y'en avait pas." Matthieu, 10 ans, en sueur après cette heure et demie quotidienne de cours, ne regrette pas pour autant. "C'est amusant, on apprend plein de choses." Samuel lui voudrait tester le tennis "à d'autres vacances" et Antoine le tir à l'arc. "Pour les enfants, c'est extraordinaire, " commente sa grand-mère, "ils touchent à des sports qu'ils n'ont jamais pratiqué. Mes deux autres petites-filles font du tir à l'arc et elles ont été emballées tout de suite."

Les stages touchent aujourd'hui à leur fin. Les trois garçons doivent laisser la salle au groupe des 5 à 7 ans. Plus petits, ils n'auront qu'une heure de cours. Ils enfilent veste (souvent bien trop grande) et casque de protection, prêts à en découdre. Pour eux, Benoit Maury, maître d'armes au Club d'escrime, a revêtu le costume de mousquetaire et leur a concocté une histoire d'hommes du Cardinal qui convoitent une boule de cristal. "C'est du jeu, mais en une semaine, ils apprennent à se déplacer, un meilleur équilibre et une conduite de pointe", assure le maître d'armes Les apprentis escrimeurs ont bien intégré les règles: "On a appris à se battre. Il faut pointer, pas faire de grands mouvements, on peut aussi faire semblant de partir à droite et attaquer de l'autre côté." Derrière leur salut d'épéiste, voyage leur rêve de héros. Dans leur cœur, c'est Zorro qui l'emporte. Unanimement.