Actualités

Une danseuse étoile chez les "Koubi"

  • Publié le 16/12/2013 à 09:17
  • Par Patrick MENEYROL


"Respirer son corps et se sentir vivant". C'est la sensation que Monique Loudières a voulu partager ce samedi avec les danseuses qui ont passé plusieurs heures avec elle lors d'une master class qui se déroulait au conservatoire.

C'est un moment rare. Une danseuse étoile du ballet national de l'Opéra de Paris, présente à Brive, pour partager avec de jeunes danseuses son expérience, et surtout sa passion de la danse. Monique Loudières a accepté de passer dans la cité gaillarde suite à une rencontre il y a quelques mois avec Hervé Koubi. Ce dernier souhaitait organiser cette master class dans le cadre des rencontres chorégraphiques de la danse qui s'échelonnent toute cette année. La danseuse étoile a été séduite par l'idée, et intéressée par le travail "néo-classique" entrepris par la compagnie Koubi avec le ballet Malandain de Biarritz.

Pour la vingtaine de danseuses présentes ce samedi dans la salle de danse du dernier étage du conservatoire, cette rencontre était un vrai régal. Âgées de 10 à 35 ans, elles étaient toutes impressionnées par le "métier" et les qualités physiques de Monique Loudières. Danseuse étoile depuis 1982, elle est considérée comme l'une des plus talentueuses danseuses étoiles de sa génération, et fut la partenaire, entre autres, de Rudolph Noureev. Elle a appris avec les plus grands et passe une grande partie de son temps aujourd'hui à transmettre aux jeunes générations de danseurs et danseuses son savoir et sa passion.

Un partage qui s'est fait en 2 temps. D'abord, 1 heure et demi de barre avec l'ensemble du groupe. Puis, avec celles qui avaient le meilleur niveau, 1 heure et demi de danse à proprement parlé. Un moment intense physiquement selon les participantes, mais très riche en enseignement. Quant à la danseuse étoile, elle confirme que "ces petits temps d'échange et de partage" lui permettent, même à elle, "de continuer d'avancer en vivant le mouvement

ensemble".