Actualités

L'espace Chadourne entre en service

  • Publié le 20/01/2014 à 15:44
  • Par Marie Christine MALSOUTE


Inauguration pluvieuse, inauguration heureuse et il y avait beaucoup de monde en début d'après-midi à la coupure de ruban de la nouvelle salle Marc Chadourne. Cet espace à usage polyvalent vient compléter l'offre au monde associatif en accueillant réunions, conférences, assemblées, thés dansants, spectacles… Il sera mis gratuitement à la disposition des associations brivistes. L'occasion aussi pour l'une de ses petites-filles de rendre hommage à son aïeul romancier, voyageur et reporter photographe.



Ossature bois, toit végétalisé, isolation renforcée, chauffage et électricité réglés par système de contrôle d'accès, scène amovible, sonorisation, loges pour les artistes, accessibilité pour les personnes à mobilités réduites… La beauté et l'ergonomie du site ont laissé admiratives les personnes présentes à son inauguration. Parmi elles, beaucoup de représentants d'associations et des habitants du quartier. L'espace Chadourne se veut le pendant, à l'Ouest, de la salle du pont du Buy. En nettement plus moderne, plus environnemental et plus spacieux.

0 la mémoire de Marc ChadourneLe projet remontant bien avant 2005 et qui a connu plusieurs moutures, voit donc aujourd'hui concrétisation. L'espace accueillera d'ailleurs dès ce jeudi soir la cérémonie de vœux de l'Agglo et son premier thé dansant le 13 février prochain à 15h. Un carré de parquet incrusté délimite la piste. "C'était une demande forte", souligne le député-maire. "Cette salle vient compléter l'offre à destination du monde associatif et culturel." L'équipement a en effet été pensé pour s'adapter à des besoins multiples. Sa réalisation s'élève à 1,49 million HT et a bénéficié des subventions de l'Etat (155.000 euros) et du Conseil général (183.000 euros).

En choisissant de donner à cette salle le nom de Marc Chadourne, la Ville rend aussi hommage à ce célèbre briviste écrivain, voyageur, reporteur photographe, témoin de son temps. L'une de ses six petits-enfants, Lilith Pittman, a d'ailleurs retracé l'historique de son aïeul, en invitant le public à parcourir l'exposition disposée dans la salle et qui présente sous forme de panneaux cette famille d'hommes et de femmes de lettres. "Je suis ravie et fière qu'on célèbre la mémoire d'un écrivain qui a marqué son temps, comme son frère Louis, pressenti pour le Goncourt", témoigne celle qui a également créé l'association Les Amis des Chadourne et qui entend bien faire elle aussi vivre ce lieu (plus d'infos sur cette association au 05.55.88.04.91).

Plus d'infos sur la location de la salle auprès de la direction de la vie associative au 05.55.18.18.19 ou 05.55.18.15.09.

salle intérieur