Actualités

L'agence briviste de Mory Ducros va fermer ses portes

  • Publié le 31/01/2014 à 15:57
  • Par Olivier SOULIÉ


Malgré l'offre de reprise de Mory Ducros par Arcole Industries, l'agence briviste de cette entreprise de messagerie va fermer ses portes. Elle ne fait, en effet, pas partie des 50 agences reprises. Le préfet mardi et le député-maire hier ont assuré les 26 salariés de leur soutien dans les démarches de reclassements.

En début d'après-midi, des salariés de l'agence briviste de l'entreprise de messagerie Mory Ducros ont fait le trajet entre la zone de Beauregard et la sous-préfecture dans des voitures souvent couvertes de banderoles, avec le soutien de la CGT.

Le repreneur de Mory Ducros, Arcole Industries, a proposé le maintien de 2.210 emplois sur plus de 5.000 et la conservation de 50 agences sur les 85 existantes. Celle de Brive n'est pas dans la liste.



Après une arrivée devant la sous-préfecture au son des klaxons peu avant 14h30, les salariés ont déposé quelques banderoles sur la grille. D'autres sont restées sur les véhicules. On pouvait lire par exemple « 26 familles brivistes à la rue » ou « Pôle Emploi, on arrive ».

« Voilà ce qui arrive quand on laisse agir les investisseurs financiers qui vivent sur la dépouille des entreprises », a lancé d'une voix puissante Daniel Geneste, secrétaire de l'union locale CGT, avant de laisser la parole au représentant des salariés : « Notre agence ferme, plongeant des familles entières dans l'incertitude. Nous ne baisserons pas les bras, et nous suivrons de près l'évolution concernant les propositions de soutien que nous avons reçues ».

Ces propositions ont pris forme mardi soir et hier après-midi, lors de rencontres avec le préfet, puis avec Philippe Nauche. Le député-maire a, en effet, reçu hier, en fin d'après-midi et à leur demande, un groupe de salariés ainsi que Daniel Geneste, et les a assuré qu'il suivrait de près l'évolution des dossiers de reclassements.