Actualités

Ultimes étapes pour l'aménagement des Chapélies

  • Publié le 04/03/2014 à 15:34
  • Par Olivier SOULIÉ


L'aménagement du quartier des Chapélies est en phase d'achèvement. Point d'étape.

1ère-pierre-chaps31Les Chapélies ont considérablement changé ces dernières années. En ce moment, les ultimes étapes de l'aménagement sont en cours, comme l'achèvement des espaces publics par Brive Habitat, à l'exception des voies adjacentes aux dernières constructions des îlots 1 et 4.

En juillet 2014, le quartier accueillera un espace multisports en synthétique, avec possibilité de pratiquer le foot, le handball et le basket. Il fera également le bonheur des scolaires. Situé à côté du centre socioculturel Raoul Dautry, l'espace multisports sera aussi utilisé pour les activités du centre.

Sur le parc entre les îlots 2 et 3, un terrain de pétanque va être installé ainsi que des jeux pour enfants.

Au niveau des constructions, les deux premiers îlots (2 et 3) OPH ont été livrés et les locataires ont pu aménager fin novembre 2013. Les îlots 1 et 4 seront livrés pour la rentrée 2014. Le gros œuvre est terminé, et les travaux d'aménagement intérieur sont en cours.

Puisque des espaces nouveaux sont créés, il faut bien les nommer.

C'est suite à une concertation avec les habitants du quartier, qui ont pu s'exprimer à travers un vote, que les dénominations suivantes ont été validées : la place du marché des Chapélies portera le nom de Nelson Mandela, et l'espace accueillant la future aire de jeux pour enfants devrait s'appeler « square Jacques Chaminade », du nom d'une personnalité bien connue, très investie dans les dossiers de logements sociaux et ayant habité fort longtemps aux Chapélies.

Hors dossier Chapélies, le maire Philippe Nauche a annoncé à l'occasion du dernier conseil municipal, que la petite salle du conseil municipal porterait le nom de Jean-Raymond Rose.

La promenade le long de la Corrèze, entre le quai Tourny et l'avenue des Tilleuls, portera le nom d'Etienne Patier. Un cèdre du Liban et un cormier devraient y être plantés.