Actualités

Le festival du cinéma déroule son tapis rouge aux jeunes

  • Publié le 10/04/2014 à 09:37
  • Par Jennifer BRESSAN

Romain Grosjean, à gauche, accueille les jeunes


Chaque matinée de cette semaine, le Rex voit défiler son flot de cars scolaires déchargeant par dizaines la jeunesse du département. Tous les ans, ils sont entre 1.000 et 2.000 scolaires à participer au festival du cinéma de Brive et plus largement près de 30.000 à fréquenter les salles obscures grâce au travail de Romain Grosjean et de son équipe des Yeux Verts, pôle régional d'éducation à l'image.

en salleRomain Grosjean, responsable des Yeux verts, est un homme pressé, particulièrement occupé et sollicité durant tout le temps du festival. Ce matin, à peine a-t-il fini d'accueillir et d'accompagner une flopée de collégiens dans la salle 1 et de leur présenter la séance à suivre, qu'il s'en va expliquer à Gabriel Abrantes, auteur du film en compétition Ennui Ennui les modalités de son intervention face à d'autres jeunes du lycée d'Arsonval.

"Nous avons deux types de public ce matin", résume-t-il. "Environ 130 jeunes en option cinéma audiovisuel découvrant les films de la compétition et 200 autres venus de différents collèges du département visionnant la programmation scolaire qui leur a été concoctée cette année sur le thème de la grande guerre vue par les animateurs. "Depuis la première édition du festival, nous avons voulu ouvrir aux scolaires le riche patrimoine du moyen-métrage et faisons pour cela appel à des passeurs qui présentent et accompagnent les projections." Il poursuit: "Les 9 films d'animation qu'ils vont visionner devraient leur permettre de porter  un regard neuf sur cette guerre à travers une esthétique nouvelle et des formes très variées."

presentationCes projections s'inscrivent pleinement dans la vocation première des Yeux verts. "La question de la transmission du cinéma à tous les publics et ce, dès le plus jeune âge, est au cœur de notre travail", indique le responsable. "Notre objectif est de faire découvrir aux jeunes le cinéma, synonyme de nouveau regard sur le monde, de développement de l'esprit critique et d'ouverture vers les autres arts."

L'action du pôle régional dépasse largement le cadre scolaire et s'adresse aussi à un vaste public regroupant les jeunes des centres de loisirs, du voyage, en insertion et les handicapés. Aussi, tout au long de l'année, l'équipe du pôle multiplie-t-il les actions (interventions dans les classes, ateliers d'écriture de scénario...) en portant  une attention toute particulière aux lycéens en option cinéma audiovisuel. Leur travail permet notamment à quelque 30.000 jeunes du département de fréquenter chaque année les salles obscures. Et sur le festival, ce sont chaque année entre 1.000 et 2.000 écoliers, collégiens et lycéens qui viennent découvrir la programmation sélectionnée à leur intention.


Retrouvez le programme du festival qui se poursuit jusqu'à dimanche sur le site de l'événement.


Sur le festival du cinéma de Brive, vous pouvez aussi consulter nos autres articles:




Romain Grosjean