Actualités

Rugby : le CABCL à Mayol ce soir

  • Publié le 24/07/2009 à 13:21
  • Par Jean René LAVERGNE
 

[caption id="attachment_11070" align="aligncenter" width="450" caption="L'engagement est déjà total à l'entraînement"]L'engagement est déjà total à l'entraînement[/caption]

On dit que le stade Mayol à Toulon est ce qu'est le stade vélodrome à Marseille : une cocotte bouillante et bouillonnante. Mayol, un stade à l'ancienne avec ce public toujours prêt à rugir de plaisir. Certes ce soir, il s'agit d'un match amical, mais n'en doutons pas un seul instant, l'ambiance y sera électrique, survoltée... ça va chauffer sur la rade dès 19h30.

 
Une première revue d'effectif grandeur nature pour le CABCL, mais aussi pour le RC Toulon. Un match amical avec un parfum bien particulier; jouer à Mayol a toujours une saveur à part. L'ambiance y est toujours acide, pour ne pas dire plus. A Toulon, en somme, la notion de match amical existe-t-elle vraiment? La preuve, les Varois se sont préparés à huis-clos : que feront- ils quand ils joueront le champion de France?

Dans les rangs brivistes, on aborde cette première sortie avec sérénité, 28 joueurs effectuent ce voyage. Dans le groupe, de nombreux espoirs champions de France face à l'ASM. "Notre philosophie cette saison est de donner une chance à ces jeunes'', explique Laurent Seigne, le manager général.

[caption id="attachment_11068" align="alignleft" width="300" caption="Orquera montre le chemin à suivre"]Orquera montre le chemin à suivre[/caption]

Aux côtés des jeunes pousses, les valeurs sûres et les recrues passeront aussi au révélateur de cette équipe varoise, qui affiche de réelles ambitions cette saison. La nouvelle vague briviste avec Christian Barnard, Andrew Perri et Guillaume Ribes, lequel retrouvera tout à l'heure ses anciens partenaires du RCT. Une première sortie, une première confrontation pour commencer à jauger sans  juger les individualités, mais aussi mesurer les facultés de ce groupe à donner  mieux qu'une simple réplique à un adversaire décidé à transformer  Mayol en une forteresse imprenable. 

Dans les rangs toulonnais, un homme va cristaliser tous les regards ce soir. Ce seront les grands débuts de Jonny Wilkinson (le champion du monde anglais en 2003), l'un des meilleurs joueurs au monde à ce poste d'ouvreur qui ne croisera pas son compatriote Andy Goode ce soir, l'ouvreur briviste et international anglais n'est pas du voyage.

[caption id="attachment_11071" align="alignleft" width="300" caption="Laurent Seigne et Hugo Molla sauront tirer les enseignements de ce premier match"]Laurent Seigne et Hugo Molla sauront tirer les enseignements de ce premier match[/caption]

D'entrée  la confrontation entre Toulonnais et Brivistes sera riche d'enseignements, on n'en oublierait presque qu'il s'agit d'un match amical...