Actualités

Une randonnée militante pour un réseau de véloroutes en Limousin

  • Publié le 02/07/2014 à 09:11
  • Par Marie Christine MALSOUTE

pano1


Une véloroute est un itinéraire cyclable continu sans interruption, y compris dans la traversée de villes, adapté à la circulation à vélo (balisage, sécurité, aire de repos) avec une circulation automobile de moins de 2.000 voitures/jour. Notre région qui n'en compte que deux en Creuse (seule une troisième est en cours de réalisation en Corrèze) se retrouve du coup bien à l'écart des grands itinéraires Eurovéloroutes. L'association Le Limousin à vélo milite pour changer la donne. Avec l'appui de l'AF3V, elle organise une randonnée qui partira de Limoges ce 3 juillet pour arriver à Brive 10 jours plus tard, à faire en tout ou partie. L'occasion pour les participants de découvrir des étapes culturelles. Une façon aussi au passage d'informer le public et de sensibiliser les élus.



Certes les organisateurs sont évidemment des amoureux de la petite reine et de la balade conviviale. Il n'empêche : l'enjeu de cette randonnée dépasse le seul loisir. Il serait même fortement touristique donc économique. "Selon Atout France, les itinérants dépensent 75 euros par jour et par cycliste", quantifie Francis Mons, délégué régional de l'AF3V. Un chiffre qu'il ne peut s'empêcher de rapprocher du coût de réalisation: "Aménager 140km de véloroute revient à 200.000 euros, ce n'est même pas le coût d'un kilomètre d'autoroute (6,5 millions d'euros selon la Setra, NDLR)."


Francis Mons montre le tracé de la randonnéeC'est donc forts de cette argumentation que les organisateurs vont diffuser le message tout au long de la randonnée de 11 jours en étapes de 30 à 60km. Elle partira demain, jeudi 3 juillet, de Limoges pour arriver dimanche 13 juillet à Brive à 16h devant le Théâtre. Entre temps, les participants "venus de toute la France et même d'Espagne", auront emprunté les deux véloroutes creusoises (une de 80km à l'Ouest, l'autre de 140 à l'Est) et les passages de la future corrézienne (130km de Peyrelevade à Beaulieu) qui sera mise en service au 2e semestre 2014. Vous pouvez trouver toutes les informations utiles sur le site Le Limousin à vélo et même vous raccorder à la randonnée en cours. Une manifestation qui n'oublie pas de faire du tourisme culturel, avec des visites d'expositions ou d'artisans en fonction des lieux traversés.


Avec ses quelque 200km de véloroutes aujourd'hui, bientôt 300km, notre région semble bien à la traine des réseaux cyclables qu'ils soient d'ailleurs véloroutes (avec une très faible circulation automobile) ou voies vertes (uniquement vélos et piétons). "Le Limousin est un parent pauvre. Aucune Eurovélo route ne le traverse, c'est le vide total." Ces Eurovélo routes sont des itinéraires de très longue distance qui amènent par exemple les cyclistes de Hollande jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle. Notre région en est quasiment cernée, sans qu'il y existe aujourd'hui de raccordement avec ces tracés. "Il est grand temps de faire la promotion de ces itinéraires et montrer qu'il est possible de circuler ainsi."


La randonnée va ainsi pointer les lacunes de l'existant. "A Limoges, nous allons demander que les magnifiques berges de la Vienne ne soient plus interdites aux vélos. A Aubusson, que l'autocar qui remplace désormais le TER accepte de charger les vélos…" Evidemment aussi, à chaque étape, les associations cyclistes contactées viendront grossir les rangs. Pour l'ultime tracé, Brive ville cyclable a prévu de se rendre la veille à Clergoux pour raccorder les randonneurs, profiter avec eux de la visite de Sédières puis les accompagner tout au long du chemin jusqu'au Théâtre municipal. Un déplacement bien visible et qui devrait interpeller le public.


Infos sur le site du LAV, Limousin à vélo: http://limvelo-v2.le-pic.org.


banderole autre sens