Actualités

« Gigi team » a illuminé de sa présence le tournoi de sandball

  • Publié le 30/07/2009 à 18:15
  • Par Olivier SOULIÉ
Marine, Léa, Ghislaine et LaurineQuel bonheur que de voir évoluer sur le sable de Brive plage, lors du tournoi de sandball qui se termine, ces quatre jeunes filles aux larges sourires et au comportement exemplaire. Le responsable des tournois sportifs lui même a remarqué "le fair-play et la gentillesse" de ces sportives. Elles ont fait l'unanimité. L'équipe de Ghislaine, 15 ans, Laurine, 15 ans, Marine, 17 ans et Léa, 18 ans, a été remarquée aujourd'hui sur la plage lors du tournoi de sandball. Hier déjà, alors que les quatre amies participaient au tournoi de sandball des cafetiers, le responsable des tournois sportifs était tombé sous le charme : "elles ont un comportement exemplaire. Alors que pas mal de gens du monde sportif oublient un peu les règles de courtoisie lorsqu'ils sont en compétition, ces jeunes filles se sont montrées très respectueuses des règles et de leurs adversaires".

Attention, il ne s'agit pas de dire que les autres joueurs se comportent mal, loin s'en faut ! Disons que le fait même d'être une équipe composée de jeunes filles les distingue déjà des autres équipes, le plus souvent mixtes voire masculines. Alors, forcément, leurs prestations sont suivies plus attentivement par les spectateurs.

En dehors de leur atout charme, les filles impressionnent car, lorsqu'elles jouent, elles jouent bien. Toutes font, en effet, du handball en club, à Objat. "On a fait toutes les quatre le championnat national des moins de 18 ans la saison dernière", explique la dynamique Ghislaine. "Et puis Laurine et moi, on a fait le championnat de France UNSS avec le club du collège d'Objat et on a fini 8e. C'est un bon résultat d'être la 8e équipe de France non?", sourit-elle avec une légitime fierté.

Pour ces sportives, "le fait d'être fair-play, c'est surement parce qu'on joue en club, alors on respecte vraiment les règles". Dans un éclat de rire, Léa ajoutera même : "en fait, la vérité, c'est qu'on est venue faire ce tournoi pour avoir le prix du fair-play, mais on n'a pas de chance, y'en a pas!"



Plus sérieusement, toutes déclarent être là "pour s'amuser avant tout", avec un petit bémol pour Ghislaine qui, elle, pense à la gagne autant qu'à l'amusement, "à 50 - 50" dira-t-elle. Avec une motivation pareille (sans doute transmise à ses coéquipières puisque, à 20h, les filles avaient gagné 3 matchs sur 4!), pas étonnant que ce soit son prénom qui ait inspiré le nom de l'équipe pour le tournoi de Brive plage: "Gigi team"!



A Brive plage, les coups d'envoi se font de manière originale