Actualités

Libéo récolte des jouets pour les Restos du coeur

  • Publié le 09/12/2014 à 14:43
  • Par Marie Christine MALSOUTE

intro collecte jouets


Tout le mois de novembre, Libéo, le réseau transport urbain de l'Agglo, a récolté des jouets auprès de ses usagers et salariés. Et c'est en bus, par la ligne 6, que peluches et jeux ont été acheminés cet après-midi jusqu'aux Restos du coeur. Une collecte qui tombe à pic pour le Noel organisé demain par l'association caritative.



jouets dans le busDans les cartons, des puzzles, livres, doudous, peluches, jeux... En tout, une cinquantaine de jouets ont été récoltés en un mois grâce à la générosité des usagers comme des employés du transporteur urbain.

"C'est une opération qui existait déjà dans d'autres villes, mais c'est la première fois que nous la tentions à Brive. Il y a de quoi faire rêver les enfants", se réjouissait Estelle Bernard de Libéo. "C'est une façon aussi de mettre la ligne 6 en valeur qui dessert directement les Restos du coeur."

Pour Libéo, c'était une première. Pour les Restos aussi, plus habitués à recevoir des lots d'alimentation que de jouets. Le responsable départemental Alain Perrou ne cachait pas sa satisfaction en voyant débarquer les cartons de jouets. "C'est quelque chose d'inattendu et d'original. Une façon aussi de sensibiliser la population briviste à la situation des familles en difficultés, surtout en cette période de fêtes. On va pouvoir augmenter la distribution de jouets à notre arbre de Noël demain." Comme le dit si bien la chanson de Coluche, les Restos du coeur c'est "un peu de pain" mais aussi "de chaleur". "C'est la convivialité, le réconfort à travers le jouet", insiste le responsable en regardant un petit garçon se précipitait vers les jeux fraichement déballés.

jouets

La campagne des Restos a repris du service depuis deux semaines et les chiffres sont déjà inquiétants. "On s'attend à une augmentation forte des demandes. Il y a beaucoup de personnes seules et nouvelles, ce qui nous rend pessimiste. Nous enregistrons déjà 3% de plus, soit 150 à 200 personnes supplémentaires par rapport à la même période l'an dernier (2500 personnes inscrites en 2013 NDLR). Nous faisons appel aux dons et aux bénévoles", lance Alain Perrou. L'occasion d'une bonne action en cette période de fêtes et de partage.