Actualités

Le Jardinot de bronze pour le centre de jardin Brive Estavel

  • Publié le 17/12/2014 à 13:46
  • Par Jennifer BRESSAN
intro jardinot

Le centre de jardin de Brive Estavel a reçu hier, en salle d'honneur de la mairie, le Jardinot de bronze. Une bonne nouvelle pour cette association qui prévoit de multiplier le nombre de ses parcelles de terre que le grand public peut louer, à l'année.


remise du diplomeJean-Claude Mestre, président de l'association locale de Jardinot, n'est pas vraiment surpris de recevoir le Jardinot de bronze qui récompense les jardins familiaux qui pratiquent un jardinage respectueux de la nature et de la biodiversité. Et pour cause ! Tout ce qui est préconisé dans la charte du jardinage raisonné sur laquelle se fonde cette certification, le jardinier et ses comparses le pratiquent déjà.

Bien connaître son sol, limiter l’usage des produits phytosanitaires, privilégier compostage, récupérateur d’eau et recours au purin d’orties, au savon noir ou encore à la rotation des cultures sont quelques-uns des principes établis par cette charte qui date de 2008. "On fait attention à ce que l'on fait. C'est pour nous que nous cultivons les fruits et les légumes et on ne veut pas manger n'importe quoi..."

Jardinot2Réponses à un questionnaire prolongées par une vérification in situ de la cohérence des écrits avec les actes constituent le cœur de cette certification qui offre trois niveaux, bronze, argent et or. L'ambition étant de faire changer la pratique des jardiniers et de promouvoir des méthodes dites alternatives. Soutenue par l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (ONEMA), cette certification  s'inscrit dans le cadre du plan d'action national ecophyto piloté par le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie (MEDDE) qui vise à réduire l'utilisation des pesticides en zone non agricole.

la recompenseCette opération, accessible à tous les centres de jardins familiaux, s'inscrit dans la philosophie de l'association. D’abord réservé au monde ferroviaire, le jardin du cheminot, créé en 1942 dans l’idée de transmettre le goût de la nature, le respect de l’environnement et le sens de l’amitié, s’est ouvert à tous en 2006. Aujourd’hui, avec ses 48.000 adhérents, dont 1.900 en Limousin, Jardinot est la première association des jardiniers de France. "Dans la ville, ils sont 260 et 22 d’entre eux cultivent une parcelle à Brive-Estavel, seul centre de jardin de la région sur les 63 existants à l’échelle nationale", indique Philippe Brunet, directeur régional.

Aujourd’hui, le centre de jardin de Brive-Estavel regroupe 22 parcelles. Le projet d’extension à l’étude, évalué à 40.000 euros, pourrait le doter de 28 parcelles supplémentaires de 100m2 chacune qui attendent de trouver preneur. Une ou deux seraient réservées aux personnes handicapées et aux scolaires. En outre, le projet englobe un verger, où pourrait s’organiser des cours de taille, et un rucher; il prévoit aussi la création d’un puits.

discours bernard longpre

"Les résultats montrent que le centre de jardin de Brive Estavel est largement au-dessus de ce que l'on peut attendre pour décerner le bronze", a indiqué Serge Lamarre, représentant de l'association au niveau national. Aussi, Bernard Longpré, maire adjoint chargé de l'environnement et des espaces verts, a-t-il salué la gestion exemplaire de ce jardin en soulignant: "Le jardinage a besoin d'évoluer énormément en local. On voit en lui la partie sociale mais trop peu encore la productive. Or, elle prend tout son sens par ces temps difficiles."

Pratique : adhésion, 22 euros par an, 17 euros pour les cheminots. Location de la parcelle : 41 euros pour l’année 2015. Infos : philippebrunet5515@neuf.fr et 06.22.91.07.46.

pano discours