Actualités

Une conférence sur la greffe de rein

  • Publié le 19/03/2015 à 08:02
  • Par Olivier SOULIÉ
intro greffe

A l'occasion de la journée mondiale du rein, le réseau Néphrolim organise une conférence sur « la greffe rénale : des besoins, des progrès », jeudi 26 mars à 20h30 sur le site briviste de la CCIC, 10 avenue du Maréchal Leclerc, en présence du professeur Marie Essig, responsable du service de néphrologie du CHU Dupuytren. Entrée libre et gratuite.

portraitMarie Essig, professeur de médecine et responsable du service de néphrologie du CHU Dupuytren, sera présente sur le site briviste de la CCIC, jeudi 26 mars à 20h30. Elle animera une conférence sur le thème « la greffe rénale : des besoins, des progrès ».

En France, plus de 33.000 personnes vivent avec une greffe de rein. « Au CHU de Limoges, la première greffe a été réalisée le 10 décembre 1984, de depuis, 967 patients ont été greffés au sein de l'établissement », explique Marie Essig. « De nos jours, plus de 90% des patients ont un greffon qui fonctionne à un an de la greffe, et c'est le cas de plus de 60% à dix ans de la greffe ».

L'amélioration de la qualité de vie suite à la greffe est, malgré quelques logiques contraintes quant au suivi médical, spectaculaire. La seule véritable ombre au tableau au sujet de la greffe de rein reste le manque de donneurs.

« Chaque année, nous inscrivons plus de patients sur la liste nationale d'attente en vue d'une greffe rénale que nous ne pouvons en transplanter », confirme Marie Essig, citant des chiffres de 2012 : « 4.265 patients inscrits et seulement 3.044 patients greffés ». Actuellement, plus de 9.000 patients sont en attente d'une greffe de rein.

Si la majeure partie des greffes est faite à partir de reins prélevés chez des patients décédés d'une lésion cérébrale majeure, Marie Essig rappelle la neccésité de « développer une autre source, celle des greffons issus de donneurs vivants », autorisé pour le rein et pour le foie. « La loi bioéthique de 2011 a étendu ce don au cercle amical, alors qu'avant, il ne concernait que le cercle familial ».

La conférence du jeudi 26 mars, à 20h30, sur le site briviste de la CCIC, 10 avenue du Maréchal Leclerc, sera l'occasion, pour le public, de découvrir les besoins actuels et les progrès possibles sur la greffe de rein. L'entrée est libre et gratuite.

Renseignements auprès du réseau Néphrolim au 05.55.71.23.84 ou par mail à nephrolim@orange.fr