Actualités

Brive, ville pionnière dans l'ère du disque vert

  • Publié le 07/04/2015 à 14:03
  • Par Jennifer BRESSAN
Signature disque vert1pano

Brive vient de rejoindre le réseau pilote des villes disque vert. Dans l'air du temps, ce dispositif qui offre 1h30 de stationnement à ceux qui font le choix d'un véhicule écologique, sert l'attractivité du centre-ville tout en visant l'amélioration de la qualité de l'air.



Signature disque vert3La convention, signée vendredi en mairie par Frédéric Soulier, maire de Brive, et Marc Teyssier d'Orfeuil, délégué général du club des voitures écologiques, a fait entrer Brive dans le réseau pilote des villes disque vert. Elle fait suite à l'adoption, le 28 novembre dernier, d'une délibération au conseil municipal visant à instaurer un disque vert offrant 1h30 de stationnement en voirie aux véhicules écologiques GPL, GNV (gaz naturel pour véhicules), électriques, hybrides, flexfuel E85, ou inférieurs à 3 mètres et émettant moins de 90g/km de CO2.

"Ce type d'engagement est exemplaire et nécessaire", a pointé le délégué général du club des voitures écologiques. "La responsabilité des élus locaux est plus grande qu'on ne pouvait l'imaginer. Signature disque vert5On ne peut plus tout attendre de l'Etat, surtout que les aides nationales sont insuffisantes. " Et de poursuivre: "Nous ne sommes pas pour la gratuité permanente du stationnement qui se traduirait par la hausse des voitures ventouses. Il faut que les centres-villes puissent vivre", a poursuivi Marc Teyssier d'Orfeuil, appuyé par le maire de Brive: "On récompense les propriétaires de véhicules propres avec un stationnement gratuit qui leur permet de venir commercer en ville."

Ce temps de stationnement est valable à la fois sur Brive, mais également dans les 10 autres villes signataires pilotes*. "C'est un facteur d'attractivité", a pointé le maire, en ajoutant que le cercle vertueux ainsi créé allait s'étendre aux 49 communes de l'agglomération à compter du 22 mai.

Signature disque vert2Dans le cadre de la loi qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre, les pollutions et les nuisances, la Ville a souhaité agir et participer à l'évolution du parc automobile en incitant les automobilistes à acquérir des véhicules électriques et hybrides rechargeables. Pour ce faire, elle s'est également équipée de bornes électriques publiques permettant une recharge gratuite en deux heures. La première a été installée en fin d'année place Jean Charbonnel (nous vous en avions parlé ici). La seconde sera opérationnelle d'ici un mois autour de la halle Brassens, quai Tourny. 

A ce jour, 46 disques verts ont déjà été retirés et ce sont quelque 200 véhicules "verts" qui ont été recensés par la sous-préfecture sur le bassin de Brive.

Pratique: Le disque vert est délivré au service stationnement situé à l'accueil du parking souterrain de la Guierle. Outre ce disque, un macaron spécifique indiquant le numéro d'immatriculation est attribué pour faciliter l'identification lors d'un contrôle. Il convient ainsi de se présenter avec une pièce d'identité et la carte grise du véhicule.

*Le réseau de 10 villes pilotes regroupe Alès (30), Angoulême (17), Arras (62), Avignon (84), Cannes (06), Chamalières (63), Hazebrouck (59), Orléans (45), Saint Omer (62) et Tassin-la-Demi-Lune (69). Pourrait suivre prochainement la ville de Bordeaux (33), qui a adopté le disque vert en 2008. D'autres villes étudient sa mise en place pour les mois à venir.