Actualités

Un drôle de tandem

  • Publié le 11/08/2009 à 14:52
  • Par Marie Christine MALSOUTE

Martine et Lionel, les forces motrices d'un tandem à 5 places



L'un pédale assis, l'autre couchée. Venus d'Annecy et en vacances chez des amis dans la région, Lionel et Martine visitent ainsi la campagne à la force de leurs mollets, en tractant dans une remorque leurs deux enfants. Et leur équipée ne passe pas inaperçue.

En baladeHier, nous avons repéré ce curieux équipage depuis l'autre berge du lac de Chasteaux. Il faut dire que la couleur orange de leurs tee-shirts attire spontanément le regard. De loin, la forme allongée avançait son petit bonhomme de chemin. Alors, la curiosité aiguisée, nous avons attendu le passage de cet étrange vélocipède. En haut d'une côte de préférence.

de dosIl y a Lionel, le papa, la force motrice principale, bien campé au centre de cet attelage. En vigie, Martine la maman, pédalant semi-allongée à l'avant de ce tandem original (et son effort est loin d'être minime).

A l'arrière du vélo, un porte bagage aménagé avec un siège enfant. Y trônait fièrement Anna, la petite fille de leurs amis. Et encore derrière, une petite remorque à deux places. A travers la moustiquaire, on apercevait deux bambins, leurs deux enfants: Janice, 3 ans et demi, et Marin, 1 an et demi, qui somnolaient doucettement au rythme des coups de pédales.

L'avant"Nous sommes à cinq sur quatre roues", résume avec humour le chef de famille. "On est arrivé hier, en voiture bien sûr. Le vélo, c'est pour la visite." Ils entament juste leurs trois semaines de vacances. Pour l'heure, ils n'ont pas arrêté de programme précis ni défini le temps qu'ils resteraient dans la région. C'est au gré de leurs envies.

Ce jour-là, histoire de s'acclimater, ils ont fait un grand tour du lac avant de prendre la route de Brive. "On voit bien plus de choses à vélo", affirme Lionel. Incontestable! "Et on s'arrête quand on veut", renchérit Martine. Que du bonheur! En moyenne leur virée quotidienne affiche 60 km. "Mais il nous est arrivé de faire 80km." Un mode de locomotion qui interpelle ceux qu'ils croisent et crée le lien. "Les gens viennent facilement discuter et nous interroger sur notre tandem." Qui sait, vous les croiserez peut-être le temps qu'ils sillonneront la région.

Anna sur le siège arrière


L'équipage en entier


A la force des mollets