Actualités

La Mission locale se mobilise pour l’insertion dans l’industrie

  • Publié le 10/10/2016 à 08:13
  • Par Patrick MENEYROL
mission-locale1-pano

3 ML 2 II. Derrière ce raccourci, l'opération 3 missions locales pour l'insertion dans l'industrie. Une opération portée par la Mission locale de Brive qui vise à trouver des formations qualifiantes et/ou des emplois à plus d'une centaine de jeunes sur l'ensemble du département dans le secteur industriel, mais aussi dans l'agro-alimentaire. L'industrie est un secteur qui recrute des compétences et qui, semaine de l'égalité homme/femme oblige, doit accueillir plus de femmes.

 

mission-locale3Angélique, Anaïs, Oualid, Ghislain ou Thibaut, ils ont tous l'envie de rejoindre le secteur industriel. Âgés d'une vingtaine d'années, certains ont des formations en adéquation mais souhaitent un coup de pouce, d'autres ont envie d'une qualification supplémentaire ou complémentaire pour pouvoir intégrer un emploi durable. Pour tous en effet, depuis leurs diplômes, c'est un peu la galère des petits boulots sans lendemains. Ils viennent d'intégrer l'action 3 ML 2 II. Une action structurée en sessions de 12 semaines qui mission-locale2devraient leur permettre de trouver leurs voies et d'affermir leurs choix, comme une boite à outils.

"12 semaines, ce n'est pas suffisant", reconnait Didier Bessodes, le coordinateur de l'opération, "mais nous travaillons sur la durée, c'est un investissement de formation qui porte généralement ses fruits l'année suivante." Le cœur de l'action porte pour certains sur la découverte du milieu industriel et de ses dirigeants. Pour d'autres, c'est une découverte. Le jeune est accompagné et préparé, notamment pour la rédaction de son CV et pour affronter un éventuel entretien d'embauche. Un suivi est mis en place à raison d'un rendez-vous individuel par semaine avec les équipes de la Mission locale. "C'est une chance aujourd'hui d'avoir quelqu'un qui passe du temps pour s'occuper de soi", insiste Gilles Lespinasse, le directeur de la Mission locale de Brive.

mission-locale4Cette opération, qui a reçu, entre autres, le soutien financier de l'IUMM (la fédération de l'industrie et de la métallurgie), a des objectifs ambitieux: permettre à au moins 30% de ces jeunes de trouver une formation qualifiante ou un emploi dans l'industrie, dont la métallurgie bien sur. Le rôle de la Mission locale étant de repérer les besoins des entreprises et les envies des jeunes et de les mettre en adéquation.

Son envie est également d'attirer davantage de jeunes femmes dans ce secteur industriel. L'accent est donc naturellement mis sur sur ce sujet alors que vient de se terminer la semaine de l'égalité professionnelle homme/femme. mission-locale5"Elles ne sont en effet que 21% dans ce secteur en Limousin", détaille Anne-Marie Chastré, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité, "alors qu'elles pourraient y exercer un grand nombre de métiers". L'industrie fait en effet partie des voies où les femmes ont du mal à trouver une place. Plus généralement, l'emploi féminin se concentre sur 12 familles professionnelles sur un total de 87. Certains secteurs, aujourd'hui encore, ne laissent aucune place aux femmes. Dommage, lorsque l'on sait que si celles-ci bénéficiaient d'un taux d'emploi et d'un salaire égal à ceux des hommes, le PIB de la France augmenterait de 6,9%, soit 150 milliards d'euros et les recettes publiques de +2%.