Actualités

Rugby : Brive et l’ASM partagent les points (9-9)

  • Publié le 28/08/2009 à 21:44
  • Par Jean René LAVERGNE


Le derby du massif central n'a pas choisi de vainqueur, les deux équipes, de Brive et de Clermont, sont rentrées aux vestiaires dos à dos, 9 points partout... balle au centre. L'avenir dira plus tard si ces deux points laissés en route par les Brivistes seront ou ne seront pas lourds de conséquences. Pour l'ASM, c'est tout "bénef".A la fin du match, les Clermontois ont la sagesse de ne pas faire les cadors, ils ont filé tout droit dans leurs vestiaires, mais avec le sentiment, enfin on l'imagine, d'avoir finalement pas trop mal négocié leur second déplacement de la saison. Deux points grattés chez le voisin d'à côté c'est toujours ça de pris. Dans le camp d'en face, on ne tire pas la gueule, mais c'est tout comme. ''Nous sommes déçus, nous avions bien préparé ce match. En seconde mi-temps, la puissance de leur banc a fait la différence, on ne s'en tire pas trop mal, mais ce match nul, ce n'est pas l'objectif que nous nous étions fixés'', murmure Arnaud Mela, le deuxième ligne qui manifestement en a gros sur le cœur.

Dans ce match à l'issue incertaine jusqu'au coup de sirène, les Brivistes n'ont pas eu tout faux et de loin. Dans la première période, les 9 points engrangés par Orquéra ne sont pas le fruit du hasard. Les Clermontois ont été souvent à la faute sous la puissance de feu d'un paquet local qui s'est offert en prime quelques poussées en mêlées dévastatrices mais aussi salvatrices quand il s'agissait d'éteindre le feu qui menaçait la ligne. A cet égard, ce match aura révélé un huit devant susceptible de se faire bobo avec un esprit de sacrifice retrouvé.

Une première mi- temps qui aura fait la part belle aux lourds et ce score (de 9-3) n' a rien d'un hold-up pour des Brivistes qui ont beaucoup essayé avec deux au moins occasions d'essais. Mais voilà, les occasions manquées traduisent bien une fébrilité, et une réelle et peut être inquiétante incapacité à marquer des essais sur les phases de domination.

En seconde mi-temps, les Clermontois ont été à une passe de tuer le match quand Aurélien Rougerie sur un ballon de contre et de rapine perd la balle conquise de haute lutte, James était en embuscade prêt à finir le boulot. Le butteur clermontois n'aura pas grand chose à se reprocher, en inscrivant deux pénalités dans cette seconde période. Les Brivistes ne s'inclinent pas mais la recette de la soirée reste mince avec 9 points dans la caisse. Ce résultat ne semble pas inquiéter le nouveau président Jean-Jacques Bertrand : " Nous avons été meilleurs que la semaine dernière, cette équipe me donne beaucoup d'espoirs''. Si c'est le président qui le dit, alors.

Mercredi soir prochain,  le CABCL se déplacera à Perpignan, le champion de France. Du lourd encore au menu de cette 4e journée du Top 14.














cabcl-asm12