Actualités

Centre culturel: le stop motion expliqué aux adolescents

  • Publié le 20/04/2017 à 15:56
  • Par Olivier SOULIÉ. Photos : Sylvain MARCHOU


Le centre culturel de Brive organise, pendant les vacances, des stages destinés aux jeunes. Comme par exemple hier mercredi, une initiation à une technique vidéo bien particulière : le stop motion.

Jusqu'à présent, le centre culturel de Brive proposait des stages, dans de nombreux domaines, aux seuls adultes. Depuis peu, les jeunes aussi ont la possibilité de prendre part à des stages qui leur sont spécifiquement destinés, pendant les vacances scolaires.

Pour ces vacances de Pâques, le choix était, et est encore (certains stages sont prévus la semaine prochaine - renseignements en cliquant ici), varié, avec notamment une initiation aux effets spéciaux en vidéo, avec le fameux fond vert, ou encore un aperçu, avec mise en pratique, de la technique du stop motion, là aussi en vidéo.

Le stop motion consiste à créer une vidéo à partir d'éléments immobiles que l'on photographie une fois, puis qu'on déplace légèrement avant de refaire une photo, et ainsi de suite. Le mouvement est ainsi créé, image par image.

Le stop motion demande du temps et de la patience. Pourtant, Adrien et Arnaud se sont empressés de s'inscrire au stage proposé hier mercredi au centre culturel par Emmanuelle Poussin, de l'association limougeaude Mastulues.

"Au centre culturel de Brive, nous bénéficions d'espace, de matériel et de logiciels pour pratiquer dans de bonnes conditions", a pu constater l'intervenante.

"Dans un premier temps, nous avons parlé de la technique du stop motion, et ensuite, j'ai demandé aux participants d'imaginer chacun un scénario et de mettre en pratique ce dont on avait parlé en début de stage."

Pour Arnaud, 14 ans, déjà connaisseur en matière de vidéo et par ailleurs membre du jury jeunes lors du dernier Festival du cinéma de Brive, la technique n'était pas vraiment une découverte. Néanmoins, créer une vidéo en stop motion, avec un "vrai" scénario, lui a permis d'exprimer son potentiel créatif : "j'ai imaginé deux pingouins qui jouent au foot. Le ballon part hors champ, et, lorsqu'un des pingouins veut aller le chercher, on voit sa tête sortir du cadre et réapparaître de l'autre côté de l'écran".

La trouvaille sera du meilleur effet dans la vidéo de quelques secondes née de ce stage.

Quant à Adrien, 13 ans, il a su exploiter efficacement quelques "trucs" de monteur vidéo, comme le fait de passer certaines séquences à l'envers pour surprendre le spectateur. "Je connaissais déjà Wallace et Gromit, et d'autres films basés sur le stop motion, mais je n'avais jamais essayé d'en faire moi même", explique l'adolescent, réalisateur en herbe qui possède déjà sa page vidéo. "Je vais continuer à travailler cette technique après ce stage."

La liste de tous les stages, jeune public comme adultes, proposés sont à découvrir sur le site du centre culturel de Brive.