Actualités

Nouvel aéroport : la tour de contrôle en place

  • Publié le 22/09/2009 à 17:06
  • Par Jean René LAVERGNE
La partie vitrée de la tour de contrôle décolle et prend de l'altitudeÇa bouge en ce début d'automne sur la nouvelle plate-forme aéroportuaire. Un peu plus de deux mois après la pause de la première pierre des infrastructures, l'avancée des travaux est spectaculaire. Cet après midi la dernière partie du puzzle géant de la tour de contrôle a été mise en place. "Nous scellons l'avenir et le développement de nos territoires", a dit avec une émotion non feinte Jean Louis Nesti, président du syndicat mixte de l'aéroport de Brive-Souillac.

La partie vitrée de la tour de contrôleLa partie vitrée de la tour de contrôle d'une bonne dizaine de tonnes est tenue par des élingues puis hissée sans heurt par une puissante grue sur un socle métallique qui culmine déjà à plus de 20 mètres. Le moment est chargé de symboles: ''Avec le positionnement de cette partie ultime de la tour de contrôle, nous scellons un des éléments majeurs qui symbolise un aéroport international", dit Jean-Louis Nesti.

Le 6 décembre 2009 la tour de contrôle sera disponible et remise à l'aviation civile et quelques mois plus tard l'ensemble des bâtiments sera terminé. ''Nous sommes dans les clous, les délais sont respectés, les premiers essais auront lieu au printemps et début juin le premier vol commercial aura lieu'', précise encore le président du syndicat mixte.

La période des turbulences semble définitivement éloignée, la zone aéroportuaire vient d'être dotée d'un logo et d'un slogan : Aéroport de Brive Vallée de la Dordogne pour l'identité commerciale et l'appellation Brive-Souillac pour la raison sociale.

Jean-louis Nesti à droite en grande discussion avec le directeur de l'aéroport