Actualités

Les poids lourds ne passent plus…

  • Publié le 23/10/2009 à 14:46
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Le panneau d'interdiction au giratoire d'entrée de Malemort

L'ouverture du contournement Nord a permis d'interdire aux poids lourds de traverser l'agglomération d'Est en Ouest, sauf desserte locale. Et ce pour le plus grand soulagement des riverains. Quatre mois après cette ouverture, les maires de Brive et Malemort ont fait le point sur les flux de circulation sur ce contournement. Les comptages effectués ont révélé que le transit s'est allégé de 4.000 véhicules jour.

Philippe Nauche et Jean-Jacques Pouyadoux, maires de Brive et de Malemort, devant l'interdiction de circulation des poids lourdsGiratoire d'entrée de Malemort desservant le contournement. Le panneau est bien là. Quelques poids lourds aussi, car la desserte locale n'est pas interdite. A 2km de là, à partir du pont de Beauregard, les 12 tonnes ne peuvent plus transiter d'Est en Ouest, en fait depuis l'arrêté conjoint pris le 13 juillet dernier par les communes de Brive et Malemort. En juillet 2003, Brive avait déjà pris un un arrêté municipal afin de réglementer la circulation des poids lourds dans le sens inverse, Ouest-Est.

"Avant le contournement, on comptait en moyenne 15.000 véhicules par jour sur cet axe", rappelle le maire de Malemort Jean-Jacques Pouyadoux. "La circulation s'est allégée de 4.000 véhicules jour", souligne le député-maire de Brive, Philippe Nauche. "Notre objectif était de baisser le trafic de transit dans l'agglomération elle-même. La décharge est évidente la nuit. Il y a beaucoup moins de poids lourds, à la grande satisfaction des riverains", ajoute l'élu. "Il faut que les habitudes se prennent et aussi que les logiciels de GPS intègrent la mise à jour de ce contournement", s'amuse Philippe Nauche.

Deux comptages des flux de circulation ont été effectués: le premier quinze jours après l'ouverture du contournement, le second autour du 15 septembre. Une fois passé le phénomène de curiosité, on recense en moyenne sur le tracé du contournement:

  • environ 3.900-4.000 véhicules/jour sur la partie Malemort-Sainte-Féréole,

  • 6.000 véhicules/jour de Sainte-Féréole à Saint-Antoine des Plantades,

  • 7.000 véhicules/jour de Saint-Antoine des Plantades à la RN20.


Contournement Nord



"Nous allons attendre deux ou trois mois que les habitudes se prennent pour procéder à un nouveau comptage", s'accordent les maires. "Le conseil général devrait aussi en lancer un prochainement", annonce Jean-Jacques Pouyadoux.

Prochainement, aussi, le conseil général va rétrocéder cette RD 1089, ancienne RN89 et future voie communale. "On refera tout à neuf. Les travaux s'étaleront en phasage de 2011 à 2013", annoncent les deux maires. Et ce d'autant que la communauté d'agglomération doit également réaliser de gros travaux d'assainissement sur cet axe. "Dans un souci de cohérence, nous travaillons sur un aménagement commun dans le cadre du Plan de déplacements urbains qui a été adopté hier soir, en favorisant les modes de transports doux. Vélos et bus ne seront pas oubliés", assure le président de l'Agglo.

"Pour nous, le phasage dépendra du montant des travaux et il sera plus long", explique Jean-Jacques Pouyadoux. "Le coût approximatif s'élève à environ 5 millions d'euros... et le budget de Malemort n'est que de 2 millions d'euros."