Actualités

Les élèves préfèreraient sans doute des petits poids…

  • Publié le 10/11/2009 à 15:11
  • Par Olivier SOULIÉ
Pesée des cartables devant la cité scolaire d'ArsonvalUn enfant de 51 kilos qui porte un cartable de 11, c'est l'une des mesures les plus spectaculaires de la matinée. La FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves) de la cité scolaire d'Arsonval organisait ce matin, entre 7h30 et 8h, une pesée de cartables des élèves de 6e et 5e. Beaucoup se sont prêtés au jeu. Les résultats indiquent, sans surprise, que les cartables sont bien plus lourds qu'il ne faudrait.

Pesée des cartables devant la cité scolaire d'Arsonval"C'est quoi ça ? Une visite médicale ?", s'amuse une lycéenne. Les pèse-personnes alignés devant la cité scolaire d'Arsonval pourraient le laisser penser. Néanmoins, une visite médicale à l'extérieur, dans le froid et en public... Peu probable. Seuls les élèves de 6e et 5e volontaires ont le droit de grimper sur la petite plateforme blanche pour découvrir leur poids avec le cartable puis sans le cartable. A leurs côtés, des parents d'élèves de la FCPE remuent fort leurs stylos sur la feuille. Peut-être pour se réchauffer un peu les doigts engourdis. Sans doute pour faire un petit calcul : poids de l'élève et du cartable - poids de l'élève = poids du cartable.

CARTABLE07"On avait déjà mené de telles opérations en 2004, 2007 et 2008", explique la présidente de la FCPE de la cité d'Arsonval Sophie Peuch, "et on constate que la législation, selon laquelle le poids du cartable ne doit pas excéder 10% du poids de l'enfant, n'est que rarement respectée. Le poids transporté par des élèves si jeunes a forcément des conséquences sur leur santé, et certains le payent toute leur vie."

Pesée des cartables devant la cité scolaire d'Arsonval

Refusant l'idée, certes farfelue, d'augmenter sensiblement le taux de lipides dans les cantines pour faire grossir l'élève à défaut de pouvoir alléger le cartable, les parents d'élèves ont l'espoir que l'initiative du Conseil général de doter les collégiens de 5e d'un ordinateur portable permette de réduire le poids des cartables. "Sauf que, pour l'instant, les manuels ne sont pas dans les ordinateurs...", déplore Sophie Peuch. Pesée des cartables devant la cité scolaire d'Arsonval"Ceci dit, nous organisons cette opération non pas pour contester mais dans une démarche constructive, avec l'idée de faire avancer les choses, de déclencher une réflexion chez les élèves, les parents, les enseignants et l'ensemble de la communauté éducative. Pesée des cartables devant la cité scolaire d'ArsonvalOn pourrait déjà commencer par multiplier les casiers dans les établissements, ce serait un bon début."

En attendant que les frêles épaules de nos chers têtes blondes ne croulent plus sous le poids du savoir compilé dans des livres trop épais, vous pourrez sans tarder consulter les résultats obtenus ce matin par les parents d'élèves en cliquant ici. Vous constaterez que, généralement, les cartables des élèves oscillent entre 6 et 8 kilos, pour des enfants d'environ 40 kilos. Il n'est pas rare que les collégiens de 6e et 5e portent un cartable pesant entre 15 et 20% de leur propre poids.

La FCPE, estimant que "plus il y a de têtes, plus il y a de pensées", attend les suggestions de tous pour améliorer la situation par mail : fcpedarsonval@gmail.com

Pesée des cartables devant la cité scolaire d'Arsonval

Pesée des cartables devant la cité scolaire d'Arsonval