Actualités

Les primaires dans la course

  • Publié le 19/11/2009 à 16:19
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Course endurance en relais pour les primaires de Brive

Chaque élève doit courir 8, 10, 12 ou 15 minutes, à son rythme et sans forcer, bien sûr. Mais avec un contrat de temps pour son équipe: courir une heure au total. Depuis lundi, les enfants des écoles primaires s'adonnent à cette exercice. Petit tour cet après-midi à la plaine des jeux de Tujac avec les écoles Henri Gérard, Cité des Roses, Lucie Aubrac, Henri Sautet et Bouquet.



Une course en équipeIls sont là, regroupés par école à chaque coin du grand terrain de foot à l'entrée de la plaine des jeux Ouest. Il suffit de regarder la couleur des joues pour reconnaître ceux qui ont déjà couru de ceux qui s'apprêtent à le faire. La teinte va du pâle au cramoisi en passant par toute la gamme de rose! Mais les uns comme les autres ont la même énergie pour s'époumoner au passage d'un camarade de son école.

Apprendre à gérer son effort"C'est la première fois que je participe", se réjouit Alexia, 8 ans, en CE2 à l'école Henri Gérard et qui attend son tour. "Ça fait du bien de courir, mais il faut faire attention à bien respirer pour ne pas avoir de point de côté. On est 5 dans l'équipe et moi je vais courir 12 minutes. L'important, c'est de participer, pas de gagner", conclut-elle philosophe.

plein effortIl ne s'agit en effet pas d'un cross comme avec les collégiens rassemblés hier sur l'autre plaine des jeux. Ici, c'est une course d'endurance adaptée au jeune âge des élèves. Une course où il est moins question de performance que de prendre plaisir à faire du sport, soutenir son équipe et surtout apprendre à maîtriser son effort, enfin si on y arrive. Et ce sont les élèves eux-mêmes qui se contrôlent, se chronomètrent et notent les kilomètres parcourus.

ne rien lâcher"Chaque élève a passé un contrat de temps en fonction de son aptitude", explique Monique Plas, éducatrice municipale qui encadre cette course avec ses collègues et les enseignants. "Chaque élève doit courir 8, 10, 12 ou 15 minutes et son équipe au total une heure." Depuis lundi, les écoles publiques défilent dans cette course relais jusqu'à vendredi. Y participent les CE1-2, les CM1 et CM2 et les classes CLIS. "Entre 150 et 200 élèves par demi-journée", estime l'éducatrice.

Rouge comme une pivoine, Carla en CM2 à la Cité des Roses, vient de boucler ses 15 minutes. "J'y ai pris plaisir", dit-elle en prenant à son tour la feuille de notation pour suivre la course de ses camarades. "Mais, moi, ce que j'aime, c'est la danse." Sans appel.

A l'autre bout du stade, l'école Lucie Aubrac de Rivet l'emporte déjà sur l'échelle des décibels. Sous des airs détachés, Théo, 10 ans, en CM2, n'est pas peu fier de sa performance. "Il a tracé tout le monde", se réjouit Laure. "Quinze minutes, c'était un petit peu dur", minimise le champion. "Moi, j'aimerais bien recommencer", déclare Maria, "mais pas tout de suite."

Décidément, la semaine aura été sportive pour les scolaires. Et heureusement, le temps s'y est prêté.

Plein les bottes

en pleurs

Les élèves se relaient aussi pour le contrôle

En attendant son tour

Le parcours