Actualités

Aéroport Brive-Vallée de la Dordogne : la tour de contrôle est terminée

  • Publié le 25/11/2009 à 13:42
  • Par Jean René LAVERGNE
A un peu plus de six mois du premier vol commercial, l'aéroport de Brive-Souillac est encore un vaste chantier. Au  centre des  carcasses métalliques en phase d'assemblage, la tour de contrôle avec ces larges panneaux vitrés teintés est terminée. Les premiers appareils y seront installés dans quelques jours.Dans l'attente de l'installation des appareils super-sophistiqués dans la partie vitrée de la tour, des hommes s'activent à la construction des bâtiments où seront ''logés" les services de secours et le matériel d'intervention. Un peu plus à droite de la tour, une autre infrastructure est sortie de terre. Un bâtiment de 400 mètres carrés destinés à l'hébergement des avions qui sont stationnés à Brive-Laroche.

Depuis la pose symbolique de la première pierre des infrastructure en juin, les bâtisseurs n'ont pas chômé. Sur un rythme soutenu, les bâtiments prennent forme. En marge de la réalisation des services de secours, des hangars pour les avions privés. L'aérogare de 2300 m2 est aussi bien avancée.


"Nous sommes dans les délais et je ne vois pas pour l'instant le moindre obstacle qui nous empêche de penser que le premier vol commercial ne s'effectue pas comme prévu le 15 juin prochain", explique le directeur du nouvel aéroport, Dany Blanchet.

Progressivement, l'aéroport se construit, les semaines à venir seront encore autant de nouvelles étapes sur le terrain mais aussi en coulisses. Les gestionnaires étant pour leur part dans l'obligation de trouver des compagnies aériennes low cost prêtes à s'engager par contrat avec l'aéroport de Brive-Souillac.

"Nous étions sur le point de signer avec une compagnie, mais elle s'est finalement retirée. Elle aurait souhaité que l'aéroport soit ouvert plus tôt dans la saison. Nous n'avons aucun engagement ferme pour l'instant, mais nous n'avons aucune inquiétude pour l'avenir", précise Dany Blanchet.