Actualités

Marie-Hélène Vignal : la création au bout des doigts

  • Publié le 27/11/2009 à 10:24
  • Par Jean René LAVERGNE
Marie- Hélène Vignal est une artiste autodidacte et elle en est plutôt fière. Dans son atelier qu'elle a installé au rez-de-chaussée de la maison familiale au village de la Chaume, elle réalise uniquement des pastels. Un travail à la craie qu'elle semble maîtriser à la perfection en se jouant parfaitement des claires obscurs qui donnent à chacune de ses œuvres une luminosité qui se confond avec la finesse du trait.Marie-Hélène Vignal est une artiste dans l'âme, avec ce sens aigu de la création à fleur de peau et au bout des doigts. "Le pastel, c'est quelque chose de tactile. J'adore travailler avec mes doigts et être au contact de la matière", explique l'artiste.

Dans cet atelier baigné par une lumière extérieure à la faveur de larges baies vitrées qui s'ouvrent sur la pleine et rase campagne, Marie-Hélène jette des regards furtifs sur ces tableaux juchés sur des chevalets de bois blanc. Sur des étagères soigneusement rangées, des boites remplies de bâtonnets de craie, la panoplie est complète. Marie-Hélène est dans son élément dans cette pièce qui lui appartient plus que nulle autre. L'artiste vit depuis quelques années de son art. "La liberté totale",  ajoute t-elle. Mais ça n'a pas été toujours le cas. Pendant de longues années, elle créait sur son temps libre, quand elle quittait sa blouse et son masque de prothésiste dentaire.

Marie-Hélène Vignal a toujours aimé dessiner, mais elle a travaillé l'art du pastel aux côtés d'un ami près duquel elle a beaucoup appris. La jeune et séduisante élève a rattrapé le maître et la voilà qui vole de ses ailes de la liberté. Le résultat est saisissant, les œuvres sont d'une grande pureté, faite de nuances et de relief où l'on relève un souci du détail obsessionnel.

Les corps, les natures mortes transmettent une émotion à fleur de peau. L'artiste semble vous inviter à une balade intime dans son univers façonné au bout des doigts. Marie-Hélène Vignal passe le plus clair de son temps à donner la vie à des tableaux réfléchis et apaisants. Quand elle ne travaille pas cet atelier, elle donne des cours de pastel au collège Jean Moulin. "C'est une autre manière de faire partager ma passion", consent-elle. La vie d'artiste, ce sont encore des expositions en période estivale. " J'aime savoir et connaître ce que ressent le public. L'exposition reste le moment de vérité', dit avec sérénité Marie-Hélène Vignal.