Actualités

La défense européenne au cœur du colloque

  • Publié le 03/12/2009 à 10:59
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Une salle de congrès bien remplie pour le colloque des trinômes du Sud-Ouest

"Quels enjeux pour la défense européenne aujourd'hui?" C'est le thème d'un colloque rassemblant enseignants, militaires et élèves et qui se tient aujourd'hui et demain à Brive. Un colloque "inter-académies des trinômes du Sud-Ouest"... Pointu! Et ça fait le plein. Bougez pas, on vous explique.



L'affiche du colloqueCes "trinômes" réunissent l'Education nationale, la Défense nationale et l'IHEDN (Institut des hautes études de la défense nationale). Et il en existe un dans chaque académie. Chaque année, des trinômes de plusieurs académies (en ce qui nous concerne le grand Sud-Ouest rassemblant l'Aquitaine, Midi-Pyrénées et Limousin) planchent en commun sur un thème auquel sont associés les élèves.

L'intérêt, me direz-vous? De croiser les compétences, les regards et analyses de chacune des trois institutions. "Les participants convergent de Bordeaux, Toulouse, Poitiers ou Limoges, ce qui permet d'avoir des conférenciers d'un haut niveau, comme aujourd'hui un prof de la Sorbonne, un chef d'Etat-major de Paris...", explique Guy Bouissou, directeur de cabinet du recteur de Limoges. En plus le thème recoupe le programme des classes de 1ère et terminale.

Des élèves se sont donc retrouvés à l'immeuble consulaire ce matin à côté des barrettes, étoiles et enseignants. La salle de congrès a fait le plein: quelque 200 participants de tous horizons. Le colloque se poursuivra cet après-midi par des ateliers au sein des établissements scolaires et qui déclineront le thème central.

C'est une tradition, à cette occasion, un concert gratuit est offert en soirée par la musique militaire. Il aura lieu à 20h30 à l'Espace des Trois provinces avec l'orchestre d'harmonie de la région terre Sud-Ouest. Et les travaux reprendront demain matin pour finir dans l'après-midi par une présentation, comme il se doit, du 126e régiment d'infanterie briviste.