Actualités

Philocrate fait son café philo

  • Publié le 10/12/2009 à 16:30
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Philippe, Allan et Arthur, trois des fondateurs de PhilocrateMercredi 6 janvier 2010 se tiendra au Maryland un premier café philosophique. On le doit à Philocrate, une nouvelle association créée en octobre dernier par quatre jeunes de 16 à 18 ans. Loin d’être des doux penseurs qui revisitent la philosophie, ces quatre écologistes convaincus n’hésitent pas à passer à l’action. Et ils se rallient des générations bien plus mûres.

Ils ouvrent très bientôt un forum (à partir du 18 décembre, 20h) et publient aussi dès janvier un journal baptisé humblement Le siècles des lucioles. Savourez l'allusion! D'autant que l'association est domiciliée rue Diderot. Ça ne s'invente pas.



Leur but? "Sauver le monde", réplique Arthur. Rien que ça! "En agissant à notre niveau", relativise Philippe. "Nous sommes écologistes, humanistes et philosophes", complète Allan. Il ne manque que Luce à ce noyau fondateur. Les quatre sont en terminale, L ou S, aux lycées d'Arsonval ou Cabanis, mais aucun n'a attendu le programme de philo pour apprendre à penser ni à s'engager. La preuve!

LuceTous les quatre sont élus au Conseil municipal des jeunes et se sont déjà fait remarquer en organisant en juillet dernier le nettoyage des berges de la Corrèze. Ils envisagent aussi de mettre en place une plateforme de compostage inter-lycées pour récupérer les déchets des cantines. Il n'est donc pas approprié de les taxer d'utopistes (il faut tout de même qu'ils le soient un peu pour y croire). Voilà pour leur CV et le côté écolo.

Pour revenir sur l'apparition de la philo dans leur cursus, Allan reconnait tout de même que "ça m'a aidé à structurer ma pensée et à étayer mes idées". Point de vue partagé par Arthur, un éternel chapeau sur la tête: "Avant, j'étais plus dans la révolte aveugle". L'idée de leur "Philocratie" a commencé à germer il y a plus d'un an. Les balbutiements sont apparus avec Le Petit journal de la pensée Philocrate, un format A5 sorti avec les moyens du bord et distribué sous le manteau. Les voici désormais plus aguerris.

Leur credo est résumé dans le nom de l'association : "Philos l’amour et cratos le pouvoir, le pouvoir inspiré par l’amour, le respect, la solidarité, la nature", extrapole Allan. Ils ont d'ailleurs adopté comme logo un phi amélioré: la 21e lettre de l'alphabet grec porte sur sa jambe une petite excroissance verte, en forme de feuille, qui symbolise justement leur attachement à la nature. Et d'insister: "Nous voulons une nouvelle alternative au monde actuel." Plutôt ambitieux!

Cette alternative va passer tout d'abord par:

  • Logo Association Philocrateun journal, Le siècle des lucioles, de douze pages sur format A5. Pour le premier numéro, en janvier, les "petites lumières" ont prévu un dossier sur les énergies et "des choses qui nous ont marqué dans la presse, sur la société, l'actualité..."

  • un café philosophique, le 1er mercredi du mois à 20h30 au Maryland. Premier contact le 6 janvier sur le thème "Pourquoi la philosophie?", histoire de lancer le débat avec une modératrice, Monique Bertrand, accoutumée à ce genre d’exercice. Nul besoin d’être membre pour y assister. A la fin de chaque séance sera voté le sujet évoqué le mois suivant.

  • et un forum qui ne demande qu'à débattre à partir du 18 décembre, 20h. Prenez date, mais on vous le rappellera.


Leur "Philocratieland" compte déjà une vingtaine de membres. "Le conseil d'administration est composé de 7 personnes qui ont entre 16 et 18 ans. C'est une association portée par des jeunes dans laquelle il n'y a pas que des jeunes", précise Allan.

Au prix de 10 euros l’adhésion, ça ne vaut pas le coup de s’en priver, surtout lorsqu'il s'agit de refaire ce monde. D’autant que les philocrates proposent une bibliothèque virtuelle, avec des livres bien réels mis en commun par les membres.

"Faut que ça bouge", trépigne presque Arthur.

Pour adhérer ou plus d'infos: philocratie@hotmail.fr