Actualités

Les abribus reviennent, plus accessibles

  • Publié le 09/12/2009 à 14:00
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Lors du point de presse au nouvel abribus de l'école des RosiersLes 74 abribus publicitaires de Brive ont disparu de la circulation, retirés promptement par l'ancien prestataire du marché. De nouveaux sont progressivement mis en place. L'occasion de les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite. Un aménagement qui devrait s'achever dans le courant du premier trimestre 2010. Le point sur le terrain, à l'école des Rosiers, avec l'Agglo et la Ville.



Le nouvel abribus a bien été installé sur sa plateforme, la bordure du trottoir est surélevée à 21cm et entre les deux un espace de 1m40 permet de mieux se mouvoir. Dans l'abribus lui-même, plus de banc mais des sièges également surélevés. Sur les vitres, une sérigraphie plus visible. Et l'aménagement n'est pas terminé. Il faut encore réaliser un plan incliné et une rampe d'accès un peu plus loin, l'enrobé du trottoir avec une bande podo-tactile et d'autres menus aménagements de mise en conformité obligatoire pour l'accessibilité.

Le nouvel abribusEt pendant ce temps, le service de transports continue de fonctionner. L'aménagement des 74 abribus devrait s'achever dans le courant du premier trimestre 2010. "C'est vrai que c'est un chantier ennuyeux qui prive les voyageurs d'un certain confort et de l'information habituellement apposée sur l'abribus. Nous en sommes désolés", reconnaît Jean-Claude Farges, vice-président de l'Agglo chargé des transports.

Et d'expliquer: "Lors du dernier appel d'offres, le prestataire publicitaire a changé: le marché a été attribué à la société Védiaud. L'ancien prestataire, Decaux, a retiré plus prestement qu'escompté ses équipements. Et il est plus facile et plus rapide d'enlever que de remettre." D'autant que les deux partenaires du dossier, la Ville et l'Agglo, ont décidé "d'en profiter pour mettre le parc en conformité avec la loi sur l'accessibilité", insiste la première adjointe Patricia Bordas. "C'est le fruit d'un réel travail de partage entre les deux collectivités. Nous avons également travaillé en concertation avec la commission accessibilité qui réunit les associations œuvrant dans le handicap."

Pendant l'aménagement, le service des transports urbains se poursuitLe budget d'installation de ces abribus s'élève à 700.000 euros, également répartis entre l'Agglo et la Ville, celle-ci ayant en plus à sa charge la mise en conformité des accès. Restera encore à rendre accessible la cinquantaine d'abris non publicitaires et les 200 "poteaux" d'arrêt sans abri. Mi 2010, la même opération sera engagée sur la dizaine d'abribus publicitaires de Malemort.

Le 18 décembre prochain sera également déterminé le nouveau prestataire pour les transports publics urbains de l'agglomération. Avec une mission d'envergure: qu'en septembre 2010, cohérence oblige, l'ensemble des bus soient accessibles aux PMR (Personnes à mobilité réduite). Date à laquelle entreront également en service les nouvelles lignes et les nouveaux cadencements du Plan de déplacements urbains.