Actualités

Rugby H Cup : le CABCL abat la carte jeune face aux London Irish

  • Publié le 10/12/2009 à 15:39
  • Par Jean René LAVERGNE
Troisième journée de la coupe d'Europe ce week-end, Brive accueille samedi soir les London Irish. Un nouvel Everest pour l'équipe corrézienne qui s'attend à un match difficile face à une formation qui passe pour l'une des meilleures d'Europe.La précédente journée de Coupe d'Europe n'a pas laissé un souvenir impérissable dans la mémoire collective. Les Irlandais du Leinster n'avaient pas fait de quartier. Dans la foulée, Patrick Sébastien était invité à débarrasser le plancher non sans fracas. Depuis la fin octobre, les commentaires sur ce psycho-drame se sont tus, et sur le plan sportif le CABCL a redressé la barre, mais l'un des timoniers n'a pas survécu à cette période de gros temps. Depuis quelques semaines, les résultats sont encourageants, le plus probant d'entre eux, dimanche dernier face à Toulouse, un autre grand d'Europe.

Sans être gorgés de certitudes, les joueurs brivistes sont dans une dynamique positive, mais il faut raison garder à en croire Hugo Molla, le boss des entraîneurs: "Ils ont fait de la Coupe d'Europe une priorité. S'ils gagnent chez nous, ils sont pratiquement assurés d'être qualifiés, c'est forcément un grande équipe".



Le CABCL est averti. En face samedi soir, ce sera du très lourd et du très bon avec des internationaux à tous les niveaux avec au centre le meilleur joueur d'Europe Seilala Mapusua. Cette équipe des London est une véritable machine à gagner. Dans le championnat anglais, elle est actuellement seconde et en Coupe d'Europe elle s'est offerte le luxe de mater le champion en titre et l'on sait ce que fut la prestation des Irlandais à Brive.

Les Corréziens, pour se qualifier, devraient gagner les quatre matchs qui restent dont deux à l'extérieur. La tâche s'annonce fort compliquée. En attendant  samedi soir, l'équipe corrézienne est prête à vendre chèrement sa peau.

''Pour nous, se sont des rencontres plaisantes à jouer. En l'espace de huit jours, nous aurons affronté deux grosses écuries européennes. Après Toulouse, les London. Pour un joueur, que demander de mieux, ça nous permet de nous élever'', explique Estébanez l'ouvreur, le monsieur plus.

Dans ce match de haut niveau, le staff briviste va s'appuyer sur des tauliers comme Christian Short, Arnaud Méla en seconde ligne ou bien encore sur Antonie Claassen, Gerhard Vosloo et Fabien Domingo en 3e ligne. A ces joueurs d'expérience et d'autres encore, les entraîneurs vont offrir un cadeau de Noël avant l'heure à des jeunes joueurs, purs produit du centre de formation.

Ainsi Guillaume Namy fera ses grands débuts à l'aile à un tel niveau de compétition, Thibault Dubarry, international chez les moins de 18 ans et chez les universitaires, sera quant à lui sur le banc des remplaçants. ''C'est l'occasion de lancer ces jeunes joueurs dans le grand bain, nous devons nous servir de ce match pour grandir", dit encore Hugo Mola.

Composition de l'équipe briviste

Pat Barnard(PG), Jean Philippe Bonrepeau (T), Scottr Zimermann (PD), Christian Short, Arnaud Mela, Gerhard Vosloo, Antonie Claassen, Fabien Domingo, Shaun Perry, Fabrice Estébanez,Guillaume Namy, Ronnie Cook, Lachlan Mackay, Horacio Agulla, Alexis Palisson.