Actualités

Bonne note pour le premier concert sur le pouce

  • Publié le 01/04/2010 à 15:36
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Concert sur le pouce à la médiathèque

Assis, debout, avec ou sans sandwich, très jeunes ou beaucoup moins, ils étaient près d'une centaine à profiter de cette pause musicale à l'heure du déjeuner. Le hall de la médiathèque a fait salle comble pour ce premier concert sur le pouce : 45 minutes avec Bach, Mendelson, Strauss, Tchaikovsky, Borodine, Shostakovich, Chopin... et même le "compositeur" Walt Disney, et oui ! Quand le classique se décontracte, le public en redemande.

Prochain rendez-vous mardi 20 avril à 12h30, toujours à la médiathèque, mais cette fois-ci avec du jazz.

Même avec le doudouEt non, ce n'était pas un poisson d'avril, bien qu'il y ait eu une allusion pendant le concert. Dans le hall de la médiathèque, les panneaux d'exposition avaient été poussés sur le côté pour laisser place à une petite scène : quatre chaises, quatre pupitres, juste ce qu'il faut pour un quatuor de cordes. Et arrivant tout doucement le public venu voir de plus près cette formule plutôt originale de concert à l'heure du déjeuner et gratuit : une fenêtre ouverte librement sur la musique. Prudents, certains affamés de musique étaient même venus sandwich en main.

Concert sur le pouceEt quelle réjouissance ! Le quatuor Les cordes sans cibles (appréciez au passage le jeu de mot) avait concocté un intermède musical très éclectique pour un public pas forcément mélomane, des airs connus et d'autres moins dont l'interprétation très décontractée mais pourtant très professionnelle, a ravi le public. Au point que certains en oubliaient même de mâchouiller leur sandwich. Il faut dire que ces violonistes et alto sont professeurs au conservatoire.

sandwichsLa pause musicale a démarré très classique avec Jean-Sébastien Bach pour enchaîner les compositeurs tels des plats. Joueurs, les interprètes n'ont pas manqué d'à propos, comme avec ce défilé des mirlitons de Tchaikovsky ou cette petite suite "gastronomique" de Chopin sur le thème du "Joyeux anniversaire", chanté en chœur par le public.

Comment accorder une flute en plastiqueHumour et plaisir partagés même au-delà des 45 minutes prévues. Surtout lorsqu'un des musiciens, tel un magicien, a fait surgir de sa manche un pipeau en plastique qui avait tout l'air de sortir d'un dessin animé. Il n'en fallait pas moins pour interpréter un concerto de Walt Disney, ne riez pas, sur les notes d'Un jour mon prince viendra pour finir tels les sept nains sur Hey ho on rentre du boulot ! Et justement, c'était l'heure d'y retourner, au boulot.

mere et fille"C'est une très bonne initiative", se réjouissaient à la sortie Julien et Olivia. "Comme c'est gratuit, nous avons pu venir en famille, avec deux de nos filles. Elles sont petites, ce n'était pas long et ça nous a permis de leur montrer ce qu'est un concert de musique classique. Et c'était très bien interprété. On sentait l'enthousiasme des musiciens. Le programme était très varié et ça nous a donné l'occasion de rêver."

Ces concerts sur le pouce sont proposés par la Ville de Brive dans le cadre de sa Politique des temps, en collaboration avec l'orchestre des professeurs du conservatoire.

*************


Les prochains concerts sur le pouce,


de 12h30 à 13h15, entrée libre et gratuite.




  • Mardi 20 avril, hall de la médiathèque. Trio flûte, saxophone, guitare. Jazz et chanson française. René Mayery (saxophone), Guy Barboutie (guitare), Michel Popoff (flûte).

  • Mardi 11 mai, chapelle Saint-Libéral. Récital de piano autour du bicentenaire de la naissance de Chopin et Schumann. Laurent Bourreau (piano).

  • Mardi 25 mai, place du Civoire (en cas de pluie dans le hall de la médiathèque). Chez Barbaro. Jazz improvisé. Charles Balayer (orgue Hammond), Hervé Robles (batterie), Guy Barboutie (guitare).

  • Jeudi 10 juin, hall de la médiathèque. Duo clavecin et traverso. Elégance de la musique française au XVIIIe siècle. Charles Balayer (clavecin), Annie Gasciarino (flûte).

  • Jeudi 24 juin, place du Civoire. Duo accordéon et chant. Etre une femme. Karen Picarda (chant), Frédéric Valy (accordéon).


Infos au 05.55.18.15.25.

sous les fleurs

sous les feuilles

musique

aller plus loin