Actualités

Les CM2 de la Cité des Roses proposent une loi contre la discrimination

  • Publié le 20/03/2009 à 16:40
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Les CM2 de la Cité Roses jouant à "En route vers l'Elysée""On propose une loi contre la discrimination des personnes âgées. Ce sont ceux qui ont plus de 50 ans et qui ne peuvent pas trouver de travail", explique Camille très sérieusement. Sa classe de CM2 de la Cité des Roses participe au Parlement des enfants et l'a élue "député junior" pour la représenter le 13 juin prochain au Palais Bourbon.

C'est avec un naturel tout aussi désarmant que les 24 élèves, un peu farceurs, se sont assis cet après-midi dans les fauteuils des conseillers municipaux pour rencontrer "en vrai" leur député-maire. Rencontre citoyenne.

Camille, élue "député junior"Chaque année, 577 classes de CM2 participent au Parlement des enfants. Cette année, la classe de CM2 d'Isabelle Pancewicz de l'école de la Cité des Roses s'est engagée dans cette expérience de la démocratie. Au thème portant sur les nouvelles technologies, les écoliers ont préféré celui sur la "discrimination". Un terme qui leur a demandé bien des approfondissements.

"On a fait des recherches", expliquent-ils tour à tour. "On a étudié ce que cela voulait dire et quelles étaient les personnes les plus discriminées. Au départ, on croyait que c'était les personnes handicapées. Mais on a trouvé que c'était les personnes âgées qui ont plus de 50 ans qui ne peuvent pas trouver de travail, même si elles sont très dynamiques. Les entreprises ne veulent pas les faire travailler."

Des élèves un peu farceurs mais très citoyensUn travail qui a nécessité trois mois au bout desquels est sortie une proposition de loi que les élèves ont envoyé à l'Académie. Celle-ci devra sélectionner une propositions parmi les neuf qui relèvent de son territoire. Un jury national sélectionnera ensuite trois propositions. Celles-ci seront alors envoyées dans toutes les classes participant à ce 15e Parlement des enfants. Et les classes voteront alors pour la proposition qui emporte leur préférence.

La proposition élue en premier sera alors présentée le samedi 13 juin au Palais Bourbon qui réunira les 577 députés juniors... dont Camille Begoc, 10 ans. "J'ai hâte d'y être et je suis fière d'avoir été élue", rougit l'écolière.

Les deux députés, en titre et juniorEn attendant, Camille a pu endosser l'écharpe de son député en titre. Toute sa classe a en effet passé un après-midi à la mairie, dans la salle du conseil municipal, à l'ombre des hommes illustres qui la décorent. D'abord à jouer à "En route vers l'Elysée", rien de moins que ça. Il s'agit en fait d'un jeu de l'oie conçu par les ados du centre Jacques Cartier et qui mène, au fil de questions citoyennes, de la mairie au département puis à la Région et à l'Elysée. "Ils ont déjà beaucoup de connaissances", s'étonnait Shamira Kasri, suppléante du député et également maire-adjoint à la jeunesse, qui a accueilli la classe avec sa collègue Nicole Chaumont, adjoint aux affaires scolaires.

Les CM2 ont immortalisé la rencontre avec le député-maireTout autres étaient les questions que les jeunes, pas le moins du monde impressionnés, ont posé au député-maire Philippe Nauche: "En quoi consiste votre travail de député? Quel est votre emploi du temps? Avez-vous déjà proposé une loi? Et pourquoi avez-vous voulu être député? Avez-vous déjà perdu une élection? Avez-vous peur de parler en public...?"

Et tout s'est terminé, comme il se doit, par un goûter sans cérémonie.

Les élèves ont siégé dans les anciens fauteuils du Sénat qui ornent la salle du conseil municipal