Actualités

Un millier à l’assaut de la Brive-Rocamadour

  • Publié le 22/03/2009 à 10:09
  • Par Jean René LAVERGNE














[caption id="attachment_3093" align="alignleft" width="450" caption="le départ"]le départ[/caption]

Un mercure proche du zéro, autant dire qu'il ne faisait pas chaud ce matin sur la place de la Guierle à Brive, et pourtant, les cœurs des ''vététistes'' battaient la chamade. La Brive-Roca comme se plaisent à l'appeler les puristes est un rendez- vous incontournable pour un dimanche à l'orée des sentiers battus. Ils étaient près d'un millier ce matin à s'élancer à l'assaut de la Brive-Roca.







[caption id="attachment_3094" align="aligncenter" width="500" caption="une foule impressionnante"]une foule impressionante[/caption]

L'excitation est palpable avant le départ, certains sont arrivés très tôt pour prendre le temps de  s'échauffer, de régler les vélos. Une petite goutte d'huile sur la manette de changement de vitesses, s'assurer de la tension de la chaîne. Il fait aussi vérifier le sac à dos. '' Je fais gaffe de ne rien oublier'', dit Alain, un habitué de la Brive-Roca, avant de poursuivre: "C'est bon, j'ai de l'eau et de la grenadine, quelques morceaux de sucre, quelques barres de céréales. Pas de problèmes''. Alain est rassuré.

A quelques coups de pédales de là, Philippe et Vincent, deux Brivistes, piaffent d'impatience en attendant le départ. "Nous n'avons manqué en tout et pour tout que deux éditions.  Nous sommes des habitués. Cette rando est remarquablement organisée."

UNE CENTAINE DE BENEVOLES


















Tout le monde peut s'inscrire

Les membres du ''Vélocio-Gaillard'' sont mobilisés. Une centaine de bénévoles est sur le terrain pour assurer le sans faute et satisfaire les participants dont certains n'ont pas hésité à faire 200 kilomètres pour être sur la ligne de départ. Les membres du club de Saint-Laure du Médoc sont venus en force.  A eux seuls ils forment un peloton. ''Nous sommes une dizaine présents à Brive, et tous les ans c'est la même chose", explique Odile qui a opté pour le tandem pour cette édition.

UNE ECHAPPEE BELLE DE 80 OU 100 KILOMETRES



Un peloton compact s'est élancé à 8h, après le top départ donné par le député-maire Philippe Nauche. Au menu de la journée 80 ou 100 kilomètres, par les chemins creux en passant par Turenne, Martel, Floirac avant de filer sur Rocamadour, terme de cette virée printanière.





Rocamadour c'est à droite