Actualités

Festival du cinéma : le jury

  • Publié le 25/03/2009 à 15:53
  • Par Myriam ENTRAYGUES
[caption id="attachment_3257" align="alignleft" width="450" caption="Marie Vermillard, réalisatrice et scénariste, sera la présidente du Festival de cinéma de Brive, du 1er au 6 avril. (Photo : Jérôme Plon)"]Marie Vermillard, réalisatrice et scénariste, présidente du Festival de cinéma de Brive, du 1er au 6 avril[/caption]

Le jury du 6e Festival du cinéma de Brive, rencontres du moyen métrage, vient d'être dévoilé. Marie Vermillard, réalisatrice et scénariste, en sera la présidente. A ses côtés : Laurence Côte, actrice, Maroussia Dubreuil, actrice, Michel Klein, producteur et réalisateur et Xavier Lambours, photographe. (Festival de cinéma de Brive : 1er au 6 avril au cinéma Le Rex)La réalisatrice et scénariste Marie Vermillard a collaboré à de nombreux longs métrages : Un monde sans pitié et Aux yeux du monde (Eric Rochand), La Sentinelle (Arnaud Desplechin), Rien du tout, Le Péril jeune, Chacun cherche son chat (Cédric Klapisch), Chamane (Bartabas). Parallèlement, elle réalise plusieurs courts métrages avant de se lancer, en 1998, dans un premier long métrage, Lila Lili, remarqué par la critique pour son réalisme cru et sa direction d'acteurs tendue. Suivront Imago (2001), La Fin du règne animal (2002), Petites révélations (moyen métrage présenté au Festival de Brive puis en salles en 2006). Depuis 2007, elle co-réalise Suite parlée, une série de films courts.

Laurence CôteLaurence Côte : Après la rue Blanche et le cours Florent, on retrouve Laurence Côte dans de nombreux films aux côtés des plus grands. C'est en 1997 qu'elle décroche le César du meilleur espoir féminin pour son rôle aux côtés de Catherine Deneuve et de Daniel Auteuil dans Les Voleurs d'André Téchiné. Filmographie : Travelling avant (Jean-Charles Tachella), La Bande des quatre (Jacques Rivette), La vengeance d'une femme (Jacques Doillon), Nouvelle vague (Jean-Luc Godard), La vie des morts (Arnaud Desplechin), Encore (Pascal Bonitzer), Romaine, Je règle mon pas sur le pas de mon père (Rémy Waterhouse), Un pur moment de rock'n roll, Nos enfants chéris (Benoît Cohen), Quand les anges s'en mêlent.




Maroussia DubreuilActrice, Maroussia Dubreuil, est aussi comédienne puisqu'on la retrouve au théâtre dès 2007 dans la comédie de Josiane Balasko, Dernier rappel. En mai 2009, elle interprètera Sonia dans la pièce d'Harold Pinter, Célébrations, mise en scène par Alexandre Zeff.

Au cinéma, Maroussia Dubreuil a joué dans RRRrrr!!! (Alain Chabat), La première fois que j'ai eu 20 ans (Lorraine Lévy), La vie est à nous (Gérard Krawczyck), Les Anges exterminateurs (Jean-Claude Brisseau) et nombreux téléfilms.

Michel KleinMichel Klein, producteur et réalisateur, a fondé les films Hatari en 2002. Dès le début de ses activités, il se distingue avec une collection de 15 films courts commandés à 15 cinéastes et coproduit par Arte, Portraits. Il produit plusieurs courts métrages, dont L'Arpenteur (Prix Jean Vigo 2002) dont il co-signe la réalisation avec Sarah Petit, et enchaîne la production de longs métrages : Peau de Cochon (Philippe Katerine), La Terre abandonnée de Vimukhti Jayasundara (Caméra d'or, Cannes 2005), Bienvenue à Bataville (François Caillat). Aujourd'hui, il achève la production de plusieurs longs métrages de Sarah Petit, Thierry Jousse et Vimukhti Jayasundara.

Xavier LamboursXavier Lambours est photographe. Il a fait ses armes au journal Hara-Kiri : les 7 années qu'il y passe, consacrées au roman-photos et au portrait, établissent la particularité de sa démarche photographique. En 1983, il couvre son premier Festival de Cannes pour Libération et sa notoriété s'installera avec la parution de Ciné monde aux Cahiers du cinéma et ses portraits inoubliables de François Truffaut et Orson Welles. En 1992, lauréat de la Villa Kujoyama de Kyoto, il mène un travail sur le pouvoir au Japon, travail couronné par le Prix Niepce et exposé au Centre national de la photographie en 1994. Dans les années qui suivent, Lambours est partout, son regard est incontournable.

A ne pas manquer : le clip sur la page d'ouverture du site du Festival de cinéma de Brive.