Actualités

CAB : les frontières de l’Europe s’ouvrent

  • Publié le 30/03/2009 à 09:35
  • Par Jean René LAVERGNE
cab-bayonne1Pas de score fleuve (13-6) face à Bayonne, mais à la faveur de cette victoire, les Corréziens se rapprochent de l'un de leurs objectifs: la qualification pour la coupe d'Europe et plus si affinités.Les Corréziens ont gagné de haute lutte ce match d'hommes face à des Bayonnais qui vont user jusqu'à la corde les 80 minutes pour essayer de réaliser le hold-up parfait. Rien ne fut simple dans cette confrontation de géants. Le jeu ne fut que trop rarement étincelant, mais quelle débauche d'énergie, du 100.000 volts sur la pelouse, du premier au dernier ballon. Un match de poids lourds à la recherche permanente du KO.

cab-bayonne2

Dans ce choc de titan, malgré la faillite récurrente de Goode sur les pénalités, les Brivistes vont aussi envoyer du jeu, mais de manière trop alternative. L'essai d'Estebanez en première mi -temps traduit aussi cettel capacité des corréziens à crever sans coup férir l'ultime rideau dès qu'ils sont en possession d'un ballon brûlant.

cab-bayonne310-6 à la pause, ce score est le miroir d'un match cadenassé, verrouillé à double tour. Les Basques ne vont rien lâcher, mais au prix d'un énorme sacrifice collectif, les joueurs corréziens vont sauvegarder cette ligne qui restera inviolée.

Le Drop d'Agulla en fin de match claque comme un coup de fouet et conforte la victoire (13-6). Les frontières de l'Europe s'ouvrent à nouveau. Les Brivistes pointent à la 5e place avec 59 points et à quatre longueurs des Montferrandais, quatrièmes avec un crédit de 63 points.cab-bayonne4

Certes, les ''jaunards'' recevront au stade Michelin le 18 avril le CAB. L'enjeu: la fameuse quatrième marche qualificative pour les demi-finales du championnat de France. La fin de saison s'annonce passionnante. Samedi prochain à 14h30, réception de Toulouse, puis après cap sur le bouclier européen.

cab-bayonne5








Andy  Goode une passe décisive pour Fabrice  Estébanez, mais il n'a plus la précision qu'on lui a connue par le passé......