Actualités

Le nouveau visage de l’école Saint Germain

  • Publié le 15/07/2010 à 09:47
  • Par Jennifer BRESSAN
Déménagement de l'école Saint Germain

Les étés sont chaque année l'occasion de rénovations dans les écoles. A Saint Germain, c'est un drôle de jeu de chaises musicales qui est en cours depuis la fin des classes et qui s'est terminé mardi après-midi. Le service de la polyvalente a ainsi vidé plusieurs classes: chaises et tables ont passé de salle en salle, d'une école à une autre. Un déménagement qui permettra à l'école primaire de se doter d'un nouveau visage à la rentrée 2010. "C'est toute l'organisation de la journée des enfants qu'il a fallue repenser par le biais de débats qui ont commencé dans l'hiver. Nous allons devoir prendre nos marques. C'est un beau challenge", avance Laure Lambert de Cursay, directrice du nouveau Saint Germain à compter du 2 septembre.

Déménagement de l'école Saint GermainA la demande de l'inspecteur de l'académie, en concertation avec la Ville et avec l'approbation du conseil des maîtres, les deux écoles de Saint Germain vont fusionner:  les CE2, CM1, CM2 et la CLIS (classe d'inclusion scolaire) et les CP et CE1 seront rassemblés dans l'ancien Saint Germain 1. Ce sont près de 200 élèves qui se retrouveront dans la même école, auparavant scindée en deux. Saint Germain 2 ne sera pas pour autant laissé à l'abandon. Il accueillera les activités périscolaires: la garderie, les salles d'art, de sport, de travail en groupes et la bibliothèque. "Il va falloir prendre de nouvelles habitudes. L'année à venir sera l'occasion de réajuster l'organisation", précise la directrice.

Laure Lambert de Cursay, la future directrice de la nouvelle écoleL'école sera organisée en 11 salles et accueillera 9 classes. S'y ajouteront deux salles: une de science et une de vidéo projection. Cette nouvelle organisation permettra d'agrandir la CLIS. Ces élèves auront à leur disposition un préfabriqué entier équivalent à deux salles. Cela impliquera aussi un changement pour les familles. Certains parents ont exprimé leurs craintes: " Ils s'interrogent sur l'attitude des grands vis à vis des plus jeunes notamment". A cette peur, Laure Lambert de Cursay répond que ce sera l'occasion d'"un projet éducatif qui permettra d'apprendre aux plus grands à prendre soin des plus jeunes".

Cette réorganisation s'accompagne également d'une fusion administrative. Désormais, un seul directeur - en l'occurrence une directrice - prendra les rênes de l'école. La rentrée verra également l'arrivée de quatre nouveaux enseignants sur un total de neuf. C'est donc peu dire que l'école s'apprête à se réinventer.

Des travaux spécifiques ont été réalisés pour permettre l'émergence de cette nouvelle organisation: "Auparavant, les écoles se trouvaient dos à dos et la rue Alexandre Daudy les séparait". Néanmoins, les enfants seront amenés à rejoindre régulièrement l'autre enceinte, notamment à l'heure du déjeuner. Alors, dans un souci de sécurité et pour leur éviter d'emprunter la rue Mozart, particulièrement usitée par les automobilistes, un chemin a été créé du côté de la rue Berlioz. Le nouveau visage de Saint Germain a été esquissé; reste au personnel et aux enfants à se familiariser avec. "A la rentrée, les enseignants vont devoir prendre leurs marques. Ce sera à nous de trouver les bonnes solutions, d'innover", termine la directrice, enthousiaste et confiante.