Actualités

Les chevaliers sont dans la place !

  • Publié le 18/09/2010 à 16:35
  • Par Jennifer BRESSAN
Les chevaliers sont dans la place !

Du côté du Civoire, l'ambiance est tout à fait festive. La compagnie Medio Evo y a installé son camp médiéval et de nombreuses personnes ont pris place pour assister au défilé commenté par Flamèche et La Teigne, proposé en milieu d'après-midi. Les chevaliers sont dans la place, celle du Civoire aujourd'hui, et toute la journée de demain, et attention, ça déménage !

Dans la joie et la bonne humeur, ce défilé ludique était aussi l'occasion de présenter l'accoutrement de l'époque médiévale. Barbutes italiennes, cuirasses, mailles, plastrons... Les comédiens sont harnachés comme de vrais chevaliers et semblent tout droit sortis du moyen-âge. Pour le plus grand plaisir des enfants, le défilé fait place aux combats: "Ça, c'est des vraies épées", s'exclame un jeune enfant visiblement ravi de la tournure des événements. La barbière qui tire son nom de "sa tendance à raser de près les barbes avec sa lame", nous explique-t-on et Malbouche, la langue perfide, s'affrontent au cœur de la place.

l’HerbariumPendant les combats à l'épée, la compagnie propose aussi de nombreux autres ateliers comme l'Herbarium. "Dans les magasins, les parents disent à leurs enfants de ne pas toucher. Ici, c'est tout le contraire. Ils peuvent toucher, écraser, raper les épices et les plantes séchées comme le thym, la lavande, la girofle ou encore le gingembre", explique celle qui est surnommée La Mère. Puis ils les rassemblent, une fois mélangées, dans un petit sachet aux senteurs souvent heureuses, quelquefois périlleuses, en tout cas toujours réalisés avec beaucoup de plaisir.

A coté, un atelier de calligraphie propose aux enfants et aux adultes d'écrire à la manière du XIIIe siècle. "Ils prennent un immense plaisir et leur concentration est grande. Je pense que même à l'école ils ne sont pas aussi concentrés", plaisante le baron de Tournel. Dans sa main droite, un calame, un roseau taillé en pointe qui lui sert d'instrument d'écriture. "Utilisé depuis l'Antiquité, c'est l'ancêtre du Bic !" Dans sa main gauche, un canivet "qui servait à aiguiser le calame mais aussi à tenir la feuille étant donné qu'ils écrivaient à main levée. "Finalement, quand on se penche sur cette période, on se rend compte qu'on n'a rien inventé, sauf peut-être l'électricité!"

La compagnie poursuit ses festivités dans la ville et sur la place du Civoire tout demain. Retrouvez toute la programmation des journées du patrimoine sur le site de la Ville.

Vous pouvez aussi consulter nos autres articles sur les animations proposées à l'occasion des journées du patrimoine:

- Les journées du patrimoine battent leur plein

- La société médiévale décryptée par le monde animal