Actualités

Une maison naturellement de Noël

  • Publié le 23/12/2010 à 14:09
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Véronique Delvert, lauréate du concours 2010, et sa maison décorée naturellement

C'est une décoration entièrement naturelle qui a remporté cette année le grand prix toutes catégories du concours des maisons et balcons de Noël. Des branches de gui, du houx, des sapins en bouchons de liège, quelques pots joliment ornés, des petits nounours, des rubans écossais... Comme quoi, sans pour autant consommer d'électricité et tout en respectant l'environnement, on peut marquer joyeusement la tradition des fêtes. Rencontre avec la lauréate Véronique Delvert.



portraitLa maison domine la ville, sur les hauteurs du Vialmur. Une maison moderne qui affiche dès l'extérieur une certaine coquetterie, un souci de décoration discrète. "C'est la première année que je participe au concours", explique d'emblée Véronique Delvert. "C'est en payant, sur le site de la Ville, la crèche pour ma fille que j'ai découvert qu'il y avait ce concours de maisons et balcons de Noël et je me suis inscrite, je crois que c'était même au dernier moment."

Ce qui a emporté sa décision? "J'ai vu que le concours intégrait une catégorie décoration de jour. Il n'était pas question de faire quelque chose avec des illuminations", tranche la jeune femme. "Toute l'année, on nous incite à économiser la lumière et là on consommerait plus... Il y a quelque chose de contradictoire." La Briviste a donc opté pour le maximum d'ornements naturels et le détournement d'objets. Avec beaucoup de goût.

Dans l'art de la récupération, Véronique Delvert est passée maître comme en témoigne son intérieur. "J'ai toujours aimé ça et j'ai tendance à stocker les choses", sourit la propriétaire des lieux, "et un jour, l'idée me vient de les utiliser." De la vaisselle brisée finit alors par former un magnifique cadre de glace. Un savoir-faire qu'elle a également déployé pour cette décoration de Noël.

nounoursDes bouchons de liège collectés auprès des amis souvent amusés forment ainsi une fois assemblés des petits sapins plutôt insolites. "Voyez, là, c'était un dessous de plat que j'ai repeint", commente-t-elle en montrant un beau cœur rouge estampillé des lettres Noël qui trône dans une composition florale. Le souci du détail. "J'avais découvert ça en Alsace, là-bas les gens se préparent à Noël en faisant eux-mêmes leurs décorations." Chez elle, point d'ornements ordinaires: "J'ai horreur des guirlandes poilues et ça depuis que je suis gamine", s'amuse la jeune femme. Des pommes de pins, des objets en argile rehaussent allègrement les branches.

Au pied de la maison, un joli parterre de mousse, un fagot de bouleau... C'est l'œuvre de son compagnon Francis qui s'est chargé de la partie bois. Ajoutez-y quelques tranches de fruits séchés, des personnages à sa façon et au final, la maison s'orne d'une décoration plus personnalisée. "C'est le premier Noël que pourra apprécier ma fille qui a deux ans", se réjouit Véronique.

En tout cas, ceux qui auront déjà fortement apprécié sa décoration sont les membres du jury du concours qui a l'unanimité lui ont décerné le grand prix toutes catégories. "Et pas seulement pour le côté développement durable et consommation d'énergie", précise-t-on à la direction des espaces verts. "Elle l'a obtenu sur tous les critères d'évaluation, vue d'ensemble, créativité, originalité, mise en valeur des surfaces..."

Un prix dont la lauréate ne revient toujours pas, mais qui lui donne déjà quelques idées pour l'an prochain.

compo pano