Actualités

« Personne n’arrive à situer mon style… Et ça m’arrange! »

  • Publié le 02/02/2011 à 09:16
  • Par Jennifer BRESSAN
Exposition de Marie Bazin au pôle universitaire de BriveL'IUT de Brive accueille depuis hier l'univers décalé, coloré et foisonnant de Marie Bazin, une artiste autodidacte installée en Corrèze et peu conventionnelle qui s'est découvert une passion pour la peinture par une nuit agitée d'automne, il y a 7 ans. Une exposition haute en couleurs, à l'image de l'artiste. A découvrir jusqu'au 31 mars. Entrée libre.



Marie Bazin2C'est dans le lieu peu académique du pôle universitaire de Brive que Marie Bazin expose depuis hier une série de ses toiles. Des paysages qui mêlent à l'atmosphère lunaire de leurs matières, les couleurs vives et chaudes des régions du sud. Une alchimie détonnante et rafraîchissante. 

Et de fraîcheur, Marie Bazin n'en manque pas. Non seulement par son tempérament enthousiaste et audacieux mais encore par sa récente arrivée dans l'univers de la création picturale: "C'est dans la nuit du 9 septembre 2004 que l'idée des tableaux s'est imposée à moi. Je bouillonnais d'idées. Dès le lendemain matin, je suis allée acheter le matériel de base pour commencer à mettre sur la toile ce que j'avais dans l'esprit", raconte Marie Bazin. "Je n'avais pas de techniques mais des trucs pleins la tête". Depuis lors, tout s'est enchaîné assez vite et elle n'a pas tardé à faire ses premières expositions, en nombre et dans des lieux peu conventionnels: "J'aime bien quand l'art sort des institutions. Je me souviens par exemple avoir exposé chez un cordonnier à Ussel. Me voilà maintenant dans un IUT", plaisante cette artiste pétillante et volubile.

Marie Bazin pano 



Dans la création, la liberté est son moteur. "Je ne m'interdis rien. Si d'autres idées me viennent, je m'y engouffrerais sans hésiter. Ce qui m'intéresse, c'est de faire des choses qui me ressemblent. Si j'ai envie de représenter le soleil en spirale, personne n'aura rien à dire."

Marie Bazin7"Personne n'arrive non plus à situer mon style et ça m'arrange! Je n'ai pas envie d'être cataloguée". Cette autodidacte de la peinture, également connue pour sa musique, fonctionne à l'intuition. Sur la toile, les forme et les couleurs donnent naissance à un univers marqué au sceau de l'imaginaire, propice à l'évasion. Les poissons cohabitent parfois avec des éoliennes et emportent dans un lointain et dépaysant voyage où on a beau jeu de voler dans les mers et de nager dans les airs. 

Le temps est une thématique qui revient fréquemment dans les toiles de Marie Bazin

L'artiste travaille sur une base d'acrylique et mélange l'encre, le fusain, l'huile aux collages divers. A travers ses différentes couches, ce sont plusieurs histoires que la toile raconte. L'artiste s'attache même à disséminer de-ci de-là des petits bonhommes, des horloges ou des grenouilles, dont elle oublie parfois la présence. Ces découvertes sont autant de surprises pour le spectateur et parfois même pour elle aussi! Marie Bazin ne renie pas le côté ludique de ses créations et avoue se laisser guider par le plaisir. Quant à son inspiration, elle n'est pas prête de se tarir. "Je vois des trucs partout, dans les nuages notamment. Et plus ça va, plus j'en vois!"

Une exposition à découvrir jusqu'au 31 mars au pôle universitaire de Brive, rue Jules Vallès, dans le bâtiment GEII. Du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 14h à 18h. Entrée libre. Consulter le blog de Marie Bazin en cliquant ici. Plus d'infos auprès de l'artiste: 05.55.84.35.85.

Marie Bazin pano2


Marie Bazin4



Quand l'artiste se fait violence pour ne pas rajouter de la couleur

Détail d'un lapin, caché à l'intérieur d'un collage

Détail


Marie Bazin10


Marie Bazin11