Actualités

Une rencontre gravée dans le bois

  • Publié le 01/04/2011 à 15:06
  • Par Jennifer BRESSAN
Les petits de Saint-Germain visitent et prennent part à l'atelier d'ébénisterie de Lavoisier

Cette après-midi, des jeunes de la grande section de maternelle de l'école Saint-Germain sont allés à la rencontre des grands élèves de Lavoisier qui suivent la formation ébénisterie. Une rencontre, en forme de découverte du travail du bois, qui vient clôturer un cycle de visites éducatives liées à la forêt et aux arbres. A la clé, un moment de partage et de transmission entre petits et grands et des connaissances plus vivantes.

Ingrid, la marraine et SarahDans le vaste atelier où les élèves de Lavoisier apprennent tout des secrets de l'ébénisterie, il fleure bon cette odeur caractéristique du bois qu'on travaille, qu'on ponce et qu'on vernit. Cette senteur mise à part, la vie de l'atelier n'avait rien de commun aux autres jours en cette après-midi: les élèves ont pris la place des enseignants et le rôle des élèves était tenu avec attention et application par les jeunes de la grande section de maternelle de l'école Saint-Germain.

Cathy Lafeuille, l'institutrice"Cette visite s'inscrit dans un vaste projet baptisé A l'école de la forêt", explique Cathy Lafeuille, l'institutrice. "Il a regroupé des travaux d'observation au moment de l'élagage des arbres dans notre école, de l'utilisation du broyeur pour faire des copeaux mais encore de la visite à la Guierle, de Brive les bois et dans la forêt domaniale de Pompadour avec un garde forestier."Des visites qui s'inscrivent dans le programme de la classe lié à la découverte du vivant et qui permet d'acquérir des connaissances pratiques." L'expérience face à la théorie, les souvenirs face au "par cœur". "Quand on voit, on comprend mieux", poursuit l'institutrice. "Il faut partir du vécu. Ce qu'ils enregistrent aujourd'hui sera réinvesti en classe."

La petite Emilie, enthousiasteSous les yeux ébahis des enfants qui ne lâchent pas du regard le gros dé de bois en cours de fabrication et avec lequel ils repartiront, leurs parrains et marraines expliquent, détaillent, accompagnent les gestes et donnent des conseils. Sarah a 5 ans. Elle raconte avec précision pourquoi il faut poncer, avec quoi, pourquoi il faut mettre du vernis, etc. Elle a bien retenu la leçon ludique, légère mais complète. Dans un atelier proche, un autre groupe d'enfants participe au montage d'une table. Autour de Valentin, un parrain visiblement heureux de faire partager son savoir, les enfants se disputent le droit de donner quelques coups de marteau pour finir d'assembler la traverse et le pied de la table réalisés auparavant. Avec des mots et des gestes simples mais précis, les enfants découvrent les techniques, les outils et ne sont pas les derniers pour mettre la main à l'ouvrage. Quant à savoir si cette visite leur donnera des envies d'ébénisterie, il est difficile de le dire. Pourtant, une fois la table dressée, dans l'excitation de tous les petits comtemplant le fruit de leurs efforts, résonne une phrase: "Et maintenant, on monte le tiroir?"

Les petits de Saint-Germain visitent et prennent part à l'atelier d'ébénisterie de Lavoisier

Le dé et ses outils



La réalisation du dé

Nicole Chaumont, maire adjoint en charge des affaires scolaires est venue assister à cet atelier

Le parrain et son élève

Fierté en forme de dé

Tout repose sur le dé

Les petits de Saint-Germain visitent et prennent part à l'atelier d'ébénisterie de Lavoisier

Nicole Chaumont, maire adjoint en charge des affaires scolaires prend part à la rencontre

L'application

Les petits de Saint-Germain visitent et prennent part à l'atelier d'ébénisterie de Lavoisier