Actualités

Favoriser la réussite scolaire et prévenir les décrochages

  • Publié le 30/05/2011 à 14:12
  • Par Jennifer BRESSAN


Vendredi, une exposition pas tout à fait comme les autres a été présentée toute la journée dans l'enceinte de la cité scolaire Danton. Fruit de travaux réalisés tout au long de l'année par des élèves de seconde du lycée professionnel, toutes filières confondues, cette exposition s'inscrit dans le cadre de dispositifs visant à favoriser la réussite scolaire (accompagnement personnalisé) et prévenir le décrochage d'élèves (projet ELP).

Danton art du respect6Dans le souci de favoriser la réussite scolaire, la cité scolaire Danton propose depuis 2009 à 80 de ses élèves de seconde en lycée professionnel, toutes filières confondues, un accompagnement personnalisé. Sur un temps d'enseignement intégré à l'horaire de l'élève, il prend la forme d'ateliers dont le contenu et l'organisation sont le fruit du travail entre Marie Astruc, proviseur, de ses adjoints Florence Secco et Cécile Le Hir et des équipes pédagogiques. Cette année, les travaux ont donné naissance à de nombreuses créations aux formes variées: graffitis, collages, trompe l'œil, maquette ou encore signalétique détournée.

Danton art du respect10Derrière ces ateliers, les enjeux sont grands: détecter les lacunes, aider les élèves à y remédier, approfondir les connaissances dans les disciplines fondamentales et les accompagner dans leurs projets d'orientation. Daphné Faucher, l'assistante pédagogique qui a encadré la douzaine d'ateliers, précise les bénéfices de ces travaux: "Les graffitis sont par exemple l'occasion de travailler sur les fondamentaux que sont l'orthographe et les accords des verbes, des adjectifs et des noms et de développer la créativité des jeunes en les laissant s'exprimer sur l'adéquation possible entre le mot et la couleur. Le fait que leurs travaux aient été exposés et donc valorisés ont apporté de la confiance et de la fierté aux jeunes."

A gauche, Marie Astruc, proviseur de la cité scolaire de Danton et à droite Daphné Faucher, assistance pédagogique qui a encadré les ateliersAutre dispositif, également partie prenante de l'exposition, le projet ELP, expérimenté pour la première fois dans les lycées professionnels de l'Académie à l'initiative du recteur et qui vise à éviter les décrochages d'élèves. "Nous avons repéré des élèves de seconde, toutes filières confondues, comme susceptibles d'être des décrocheurs et nous leur avons proposé d'intégrer ce dispositif", explique Marie Astruc le proviseur. Elles sont 6 jeunes filles à être allées jusqu'au bout de l'expérience. "Elles ont pris confiance, se sont affirmées et j'ai même vu l'une d'entre elle arriver toute timide en début d'année et finir les ateliers en affirmant haut et fort ses points de vue", se souvient l'assistante pédagogique. Et d'expliquer: "Ces bénéfices sont favorisés par le travail en petits groupes qui a permis aux jeunes de se rencontrer, de développer une cohésion de groupe, tout cela dans le respect de chacun."

A compter de la rentrée 2011, les classes de 1ère seront aussi concernées par cet accompagnement personnalisé et en 2012, celles de terminales. Quant à l'avenir du projet ELP, il dépendra du bilan qui sera fait de l'année écoulée.