Actualités

Bientôt les foires franches

  • Publié le 20/05/2009 à 17:17
  • Par Marie Christine MALSOUTE
Point de presse de présentation autour du plan des Foires franchesLes foires franches auront lieu cette année à Brive du 6 au 21 juin. A cause des travaux de rénovation du théâtre, les forains s'étendront sur les jardins de la Guierle. Le marché non alimentaire s'installera les samedis au bas de l'avenue de Paris qui sera fermée à la circulation et les mardis sur la place du Civoire.

Dans ce dossier difficile à gérer, la concertation l'a donc emporté pour que chacun puisse profiter au mieux de ces 15 jours de fête.

"Tout le monde a joué le jeu", se félicitaient de concert Patricia Bordas et Chantal Feral-Mons, respectivement 1er adjointe au maire et adjointe chargée des affaires agricoles et commerciales.

Sourire et satisfaction dominaient largement lors du point de presse présentant les prochaines foires franches. "Nous tenons à remercier tous les services municipaux, les forains, les commercants, sédentaires ou non, les services de l'Etat, police, sous-préfecture, secours... qui ont compris l'enjeu de cette manifestation. Chacun a pu s'exprimer, faire part de ses inquiétudes pour arriver à une solution concertée."

A force de réunions, le consensus a donc fini par s'établir. En septembre dernier, le point d'achoppement se cristallisait autour du chantier de rénovation du théâtre qui empiète sur la Guierle. Comment faire cohabiter travaux et foires franches? forains et marché? fête et commerce sédentaire?... Autant de questions qui ont fini par se résoudre au fil des discussions en étendant la fête sur le parc de la Guierle.

Les manèges seront donc installés sur la place du 14 juillet, sur les trottoirs le long de l'allée des Tilleuls sans empiéter sur la circulation, sur le parc de verdure et les jardins de la Guierle jusqu'au bassin.

Pour les jours de marché, des solutions ont été mises en place. Le marché alimentaire reste bien évidemment sous la salle et la halle Georges Brassens. Les samedis, jours de gros marchés, en l'occurrence les 6, 13 et 20 juin, le marché vestimentaire ou de produits manufacturés s'installera sur une bande devant le théâtre et sur l'avenue de Paris qui sera fermée à la circulation entre la rue maréchal Brune et les feux du boulevard.

"Une signalétique sera prévue bien en amont et la police nationale comme municipale renforcera ses effectifs sur place ces jours-là", rassuraient les élues."Le premier samedi sera un test et nous verrons s'il est opportun d'inverser la circulation de la rue Louis Latrade pour désengorger le flux." A cette date, le calendrier des travaux sur le boulevard Voltaire étant respecté, le pont du Buy devrait également être rouvert à la circulation. Et nous maintiendrons, pendant cette période, le quai Tourny à double sens."

Pour les deux mardis inclus dans la période de ces foires franches, soit les 9 et 16 juin, le marché non alimentaire qui comprend ces jours là une dizaine de bancs, s'installera sur la place du Civoire. Ce sera l'occasion de tester la formule... et qui sait de l'adopter.

Ces foires franches compteront comme d'habitude une soixantaine de forains. "On ne délivrera pas d'autorisation de s'installer tant que les papiers ne seront pas en règle", a prévenu fermement Chantal Feral-Mons. "Et l'autorisation sera donné pour un nom précis et un manège déterminé, ce qui évitera tout désagrément." Un chargé de sécurité et trois agents seront également présents les jours de marché et un point d'accueil sera situé au niveau de l'Office de tourisme.

Autre nouveauté, la mairie a prévu des "zones bleues", une sorte de réserve comme cela se fait dans d'autres villes, pour accueillir des animations tournantes, qui changeront chaque année. A noter aussi que cette fête foraine, par le biais des emplacements, fera rentrer environ 30.000 euros de recettes dans les finances de la mairie.

Enfin, le feu d'artifice qui clôturera ces foires franches aura lieu dimanche 21 juin vers 22h30 sur les jardins de la Guierle... jour aussi de la fête de la musique.