Actualités

1er décembre, journée mondiale de lutte contre le Sida

  • Publié le 30/11/2011 à 09:10
  • Par Patrick MENEYROL
A l'occasion de ce rendez-vous, le CIDIST organise une journée de prévention et de dépistage. La maladie, si elle est aujourd'hui mieux prise en compte, reste encore un fléau à combattre. Une bonne information est souvent le début d'un combat victorieux.ruban du sidaDemain, 1er décembre, le CIDIST (Centre d'information, de diagnostic, de dépistage des infections sexuellement transmissibles) du centre hospitalier de Brive organise une journée de prévention et de dépistage. Elle se déroule aux "passages de Brive".

Un stand d'information sur le VIH/SIDA sera ouvert au public avec la participation et l'animation de l'école de coiffure et d'esthétique.

Quant au dépistage, TOTALEMENT GRATUIT ET ANONYME, il se fera dans les locaux de l'école de coiffure "Pascale Broussole". Les prélèvements seront effectués par une infirmière, après un entretien avec un médecin. Ils seront ensuite acheminés au centre hospitalier pour analyse.

Il est bon de rappeler que, même si la maladie est beaucoup moins mortelle aujourd'hui qu'hier grâce aux progrès scientifiques, elle n'en reste pas moins un véritable fléau dont la lutte commence par une bonne information sur la prévention, et un dépistage le plus large possible.

dépistage sidaChaque année, quelques 6.500 personnes sont déclarées séropositives en France et il y en a au moins 40.000 qui sont porteuses du virus, sans le savoir. D'où, l'intérêt de se faire dépister. Pour se faire soigner le plus tôt possible le cas échéant, mais aussi pour éviter de contaminer d'autres personnes. D'autant qu'aujourd'hui, des tests de dépistage rapides (30 minutes) et fiables existent sur le marché.

Des études récentes réalisées au niveau mondial démontrent qui si le dépistage était généralisé, la maladie pourrait être éradiquée d'ici une trentaine d'années.